Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

deviation d'ondes electromagnétiques [7619]

sutom

Voir son profil

200 messages postés


Posté le : 27/12/2005, 20:21 (Lu 14595 fois)

peut on dévier les ondes electromagnétiques avec un ou des champs magnétiques ?


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: deviation d'ondes electromagnétiques

jeremy

Voir son profil

316 messages postés


Posté le : 27/12/2005, 21:05 (Lu 14590 fois)

oui ,normalement oui par le courant magnétique induits par l'appareil.ais-je tort?


Spécialiste du transport ADR

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [7641]

darrigan
Modérateur

Voir son profil

2872 messages postés


Posté le : 27/12/2005, 22:03 (Lu 14588 fois)

Oui tu as tort ! On ne peux pas dévier des ondes électromagnétiques par des interactions électromagnétiques ! C'est une propriété du photon de ne pas subir l'interaction dont il est lui-même à l'origine !

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [7663]

jeremy

Voir son profil

316 messages postés


Posté le : 28/12/2005, 11:23 (Lu 14584 fois)

a d'accord,desolé alors sutom!!


Spécialiste du transport ADR

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [8442]

sutom

Voir son profil

200 messages postés


Posté le : 07/01/2006, 20:08 (Lu 14529 fois)

( a DARRIGAN ) en fait je vous ai parlé de ces interractions avec la matière car même si en mécanique quantique on considère que les photons sont absorbés puis réemis , les interractions avec la matière et les electrons qui entourent les noyaux plus précisément , sont dans mon esprit des interractions avec leur champs . En fait je ne vois pas ce qui définit un électron en dehors de son champ et de sa masse ( ainsi que certaines quantités découlant de ces premières ) . Je pensais donc que si un électron pouvaitt dévier la lumière c'était grâce à son champ .


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [8470]

arno

Voir son profil

315 messages postés


Posté le : 07/01/2006, 22:54 (Lu 14524 fois)

un electro ne devie en aucun cas la lumiere. de plus tu confond les photons vecteurs de la force electromagnetiques et les photons"ordinaires".
les premiers sont des photons emient par une particule sensible a cette force lorsquelle en croise une autre elle aussi sensible. exemple deux electrons s approche l un de l autre. ils ont tous deux une charge negative. lorsqu ils arrivent a une distance donnée un des electrons ou les deux va emettre un photon dit dit: photon vecteur. celui va alors etre absorbé par l autre electron, a ce moment la la force electromagnetique va agir sur les deux electrons qui vont etre brusdquement devié et partir dans des directions opposées.
les seconds(photons "ordinaires"): sont eux les photons qui te permettent de voir ce qui t entoure.ceux sont les constituants du spectre electromagnetique. ils sont emient lors de la desexitation d un atome(descente d un cran de ces electrons et emission d un photon) ou de l ionisation d un gaz.
ces photons peuvent etre absorbés mais n agissent pas comme vecteur de force.
ensuite tu dis q un photon peut etre devié par un electron par exemple. c est faux, a par a cause de la gravité(extremement faible) un photon qui n atteindra pas un electron ou une autre particule chargée continura sa route comme si de rien n etait et restera insensible au champs electromagnetique.
@+

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [8697]

sutom

Voir son profil

200 messages postés


Posté le : 09/01/2006, 00:50 (Lu 14503 fois)

En fait je ne parlais pas du tout des photons vecteurs , c'et l'objet d'une autre question , mais dans la diffusion telle que je l'ai vue expliquée , un photon quelconque ( émis par un électron de valence ou par nimorte quelle variation périodique de charges en générale , moyens macroscopiques compris tel que klistrons et magnétrons ) un électron périphérique est litéralement déplacé et remonte sur un niveau d'énergie supérieure puis en redescendant émet un photon dans une autre direction . C'est ce que j'ai lu , mais je ne garantie pas que c'est vrai , il n'empeche que dans les changements de niveaux d'énergie , il me semblait que classiquement , on considérait que le photon était absorbé puis réemis , la mécanique quantique s'exprimant dans ce cas là par E=hv où on associe une énergie à une onde de certaine fréquence , je croyais que l'absorbtion de l'énergie était un principe de la mécanique quantique , un mode opératoire propre à la physique de cette échelle . Mais au final je ne sais toujours pas qu'est ce qui "tourne" les ondes au passage d'une molécule dextrogyre ou leptogyre , si ce ne sont pas les électrons , ou les champs qui les définissent , des molécules , alors qu'est-ce ? il est vrai que je demande beaucoup de précision mais je crois avoir compris que vous êtes professeur , vous pouvez donc surement me répondre .


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [8699]

darrigan
Modérateur

Voir son profil

2872 messages postés


Posté le : 09/01/2006, 08:43 (Lu 14499 fois)

Citation : sutom
il me semblait que classiquement , on considérait que le photon était absorbé puis réemis , la mécanique quantique s'exprimant dans ce cas là par E=hv où on associe une énergie à une onde de certaine fréquence , je croyais que l'absorbtion de l'énergie était un principe de la mécanique quantique , un mode opératoire propre à la physique de cette échelle .



Lorsqu'un photon arrive sur un atome, on peut avoir une absorption du photon car l'électron va passer de son niveau actuel à un niveau énergétique plus haut. Plus tard, cet électron peut redescendre à son niveau initial, soit de manière stimulée, soit de manière spontanée, et il y aura émission d'un photon. Dans ces processus, l'énergie des photons correspond à la différence d'énergie entre les niveaux d'énergie de l'électron.

Mais il existe un autre processus d'interaction entre un photon et un atome, ou entre un photon et un électron : la diffusion. La diffusion n'est, en réalité, par une absorption suivie d'une émission. La diffusion est un processus où un photon (caractérisé par une énergie, un vecteur d'onde, une polarisation) est transformé en un autre photon (éventuellement d'une autre énergie, d'un autre vecteur d'onde, d'une autre polarisation). Dans le cas d'une photon diffusé par un électron ou un atome, on parle de diffusion Rayleigh ou Compton, selon que l'énergie du photon est, respectivement, conservée (diffusion élastique) ou non (diffusion inélastique).

Ce qui tourne le plan de polarisation d'un photon par diffusion sur une molécule dextrogyre ou lévogyre (et non leptogyre comme tu le marques à chaque fois), c'est le nuage électronique. On peut considérer un photon polarisé linéairement, dont le vecteur de champ électrique alterne dans un plan défini, comme la combinaison de deux photons dont les vecteurs de polarisation (champ électrique) tournent en sens inverse.
Lorsque ces "deux photons" arrivent sur le nuage électronique d'une molécule chirale, la vitesse de rotation des vecteurs de polarisation des deux photon ne sera pas exactement la même, il en résulte que le vecteur de polarisation total tourne d'un certain angle en sortie de la molécule. C'est assez dur d'expliquer ça sans pouvoir faire de schéma !! C'est donc plus compliqué d'une histoire d'absorption-émission entre un niveau d'énergie et un autre. Le processus de diffusion fait intervenir des niveaux d'énergie virtuels...

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [8741]

sutom

Voir son profil

200 messages postés


Posté le : 09/01/2006, 19:42 (Lu 14481 fois)

oups désolé pour levogyre vous l'avez laissé plusd'une fois , enfin un sur deux c'est pas si mal . Voulez vous direque l'absence de rotation dans une onde plane est dut à l'opposition de deux ondes tournantes ? Dans ce cas comment peuvent elles donner une onde plane l'une devrait avoir la même vitesse de rotation que l'autre , à moins que ce ne soit le cas et qu'une seule soit en contact avec le nuage électronique , auquel cas temporirement , l'une ralentit . Est ce que c'est ce que vous vouliez dire .


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: deviation d'ondes electromagnétiques [12158]

arno

Voir son profil

315 messages postés


Posté le : 06/03/2006, 13:33 (Lu 14325 fois)

c est quoi la polarisation d un photon????


Re: deviation d'ondes electromagnétiques [12165]

sutom

Voir son profil

200 messages postés


Posté le : 06/03/2006, 13:51 (Lu 14322 fois)

on considère souvent qu'un photon est la somme de deux autres photons évoluant sur le même axe mais pas sur le même plan , dans la représentation courante de l'onde plane monochromatique ( que tu dois connaitre ), l'onde est polarisée , elle ne tourne pas autour de son axe ( ce qui arriverait si deux ondes sur le même axe n'évoluaient pas sur le même plan ). c'est utilisé dans les écrans tft ou dans certaines lunette 3d , mais c'est beaucoup lus important que ça !


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact