Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [75980]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 18:28 (Lu 36540 fois)
RÉPONDRE
CITER

Commentaire :  Comment voyez vous la chose?


Bonsoir
A un moment donné il faudra se résoudre a arrêter défintivement certaines centrales. L'opérateur à provisionné tout au long de la vie (=du fonctionnement) une certaine somme d'argent pour faire le travail.

On considèrera en première approche qu'il n'y a pas de problème financier et qu'il reste à trouver la meilleure solution. Donc je vous demande votre avis.
(note cette question n'a aucun rapport avec le japon!
La question se pose de toute façon et concerne un arrêt définitif programmé)


----------
Édité le 16/03/2011, 18:49 par ECOLAMI


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [75981]

fromageblanco

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
75 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 18:36 (Lu 36537 fois)
RÉPONDRE
CITER

le devenir des centrales atomiques semble aussi obscur que celui des déchets nucléaires qui s'entassent un peu partout...



----------
Édité le 16/03/2011, 18:38 par fromageblanco


Celui qui pose une question parait con 5 minutes, celui qui n'en pose pas est con toute sa vie...

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [75994]

chatelot16

Voir son profil  Son site web : http://perso.orange.fr/denis.chatelot

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1022 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 21:06 (Lu 36524 fois)
RÉPONDRE
CITER

methode egyptienne ! construire une grosse pyramide par dessus , pour assurer le confinement pendant quelques millenaire



Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [75995]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 21:08 (Lu 36524 fois)
RÉPONDRE
CITER

Il me semble qu'il y a déjà eu, dans le passé, des réacteurs démantelés non ?

En fait je crois que c'est comme détruire un bâtiment, sauf que les parties (béton, etc.) qui sont devenues radioactives du fait de leur irradiation pendant 30 ans sont considérés comme des déchets radioactifs, qui sont traités (éventuellement vitrifiés pour être stockés...).

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [75999]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 21:53 (Lu 36516 fois)
RÉPONDRE
CITER

Ce que je vois pour le moment c'est que l'écologie nous cache des choses, et que pour le moment le nucléaire est une des seules options.

Pour citer le commentaire d'une personne que j'ai lu sur un article de journal :

Citation
Coup de gueule d'un responsable EDF concernant le 20h de mercredi soir 12 mars 08.> Vous l'avez peut être vu, hier soir au 20h sur TF1, un illuminé nous a donné une leçon sur les économies d'énergie. En cette période de grand froid, c'était plutôt bien placé, et ça changeait un peu du réchauffé sur le raz-de-marée de 2004, les attentats en Irak, le procès de la pédophilie, les accidents de la route et autres images noires qu'on nous passe à la pelle tous les soirs....

Mais notre illuminé, il nous a pris pour des idiots : Il nous a expliquéqu'en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, on pouvait économiser 15% de notre consommation. Il a raison, faut couper les veilleuses... mais il nous prend pour des cons !
Car ce ne sont que 2 à 3% d'économie qui sont envisageables ... sauf si on possède 10 télévisions, 15 chaînes hi-fi et 20 magnétoscopes !

Ensuite notre illuminé nous a expliqué qu'en mettant des lampes à économie d'énergie, on pouvait économiser 30 à 35% d'énergie. Il a raison, faut mettre des lampes à économie d'énergie, mais encore une fois faut pas nous prendre pour des cons ! Car c'est 4 à 5 % que l'on peut économiser, sauf si la maison est équipée comme celle de l'arrière-grand-père, c'est à dire juste des lampes et pas de frigo,micro onde, lave linge, lave vaisselle, sèche-linge et j'en passe, car si il y a tout ces appareils là, l'éclairage ne pèse pas lourd dans la consommation.

Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 a pris le relais et a fait le total des économies qu'on peut faire, pour une fois elle comptait autre chose que des morts, des enfants violés ou des voitures brûlées :
15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes ça fait 50% d'économie d'énergie !...
Elle ne l'a pas dit, mais on a deviné que demain,on va pouvoir arrêter la moitié des centrales électriques !... C'est trop con, mais pourquoi est ce qu'on nous a pas expliqué tout ça avant !

Pour continuer dans la connerie, la TF1 girl's nous a ensuite dit que pour les 50% restants, on pouvait les alimenter avec des panneaux solaires qui produisent de l'électricité 'verte', en nous montrant une photo d'une belle maison avec un petit panneau solaire derrière. Là, j'ai failli tomber de ma chaise, car on n'avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil, une absurdité aussi monumentale, car en effet, pour produire ces 50 % restants, si on se base sur une consommation moyenne de 6 Kw (un abonnement sans chauffage électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres de panneaux solaires pour un coût de 89 628 Euros (c'est bon pour le porte-monnaie de celui qui les vend !)

Dans le chapitre 'c'est bon pour la planète', il convient d'ajouter que les panneaux solaires, on ne sait pas quoi en faire quand ils arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants ...

Le TF1 reportage d'hier soir s'arrête là. Pour de l'info qu'on diffuse à 20h à tous les Français, c'est grave. La production d'électricité, je connais très bien j'ai donc repéré tout suite l'arnaque à l'info. Mais pour le reste, ce que je ne connais pas bien, je suis persuadé qu'on nous raconte les mêmes conneries, alors maintenant je ne crois plus à grand chose. C'est vraiment dommage pour les gamins car eux ils ont tout à apprendre et ils gobent facilement.
Ne croyez surtout pas que je suis contre les économies d'énergies, je suis à 100% pour, quand elles sont réalistes, mais ça me fout en rogne d'entendre des conneries pareilles !
Pour continuer dans l'intox, connaissez vous Biville sur mer en Seine Maritime ?
C'est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre. Six engins de dernière génération qui occupent 4 kms de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur. Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatts... quand le vent souffle fort. Ce n'est pas grand chose comparé au 2600 mégawatt qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c'est toujours ça, surtout quand il fait très froid comme en ce moment,d'autant plus que cette année les barrages sont vides suite à la sécheresse de cet été. Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus chère que celle de l'atome), mais c'est pas grave, EDF à obligation de le racheter (et cher).
Ça reste marginal, ça ne ce voit pas trop sur la facture des clients. Mais revenons à nos 6 éoliennes ; depuis quelques jours il n'y a qu'une seule éolienne qui tourne, les 5 autres seraient elles privées de vent ?
Que nenni, du vent il n'y en a pas depuis plusieurs jours, ce qui est généralement le cas quand il fait très froid, ou très chaud. C'est la nature, l'homme ne lui dicte pas encore sa loi.

Mais alors, s'il n'y a pas de vent comment expliquer qu'une et une seule des éoliennes tourne ?
La réponse est très simple : On veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n'hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais coté. Ben oui, ça ferait pas bien pour les habitants de la région qui n'ont pas encore accepté ça dans leur paysage, de voir toutes les éoliennes à l'arrêt alors qu' il fait - 4 degrés dehors.
Alors, tout simplement, on en fait tourner une ...en moteur (oui c'est possible, en lui donnant du courant!). Ça consomme un peu d'électricité, mais ça fait croire que ça produit de l'énergie. > Il est temps d'arrêter de nous rabâcher tous les soir à la météo 'c'est bon pour la planète', parce que là, on sait plus trop ou est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont les plus 'dégueulasses'.

Ne croyez surtout pas que je suis contre les énergies renouvelables. Au contraire, si elles pouvaient remplacer nos centrales nucléaires, au charbon ou au fioul, j'en serais ravi. Mais malheureusement, de l'électricité 'dite propre' sans fumées, sans CO2, sans atomes, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas nos emplois et ne saborde pas notre confort, ça n'existe pas.

Dans 20, 30 ou 50 ans peut être....

Dans mon entourage, je ne connais personne qui lave du linge propre, ou qui met en route son lave vaisselle vide... Alors il est grand temps que les médias et certains idéaux politiques arrêtent de nous prendre pour des demeurés avec des reportages orientés, tronqués et des leçons de civisme qui ne tiennent pas la route.

Ah oui, j'allais l'oublier : j'ai même entendu il y a environ 3 semaines, Evelyne Délias nous dire, après sa page météo, qu'il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et 'c'est pas bon pour la planète'. Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l'eau du circuit de refroidissement du moteur et cette eau chaude il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur principal (celui qui se trouve derrière la calandre), soit dans le radiateur du chauffage de l'habitacle, sinon c'est la mort du moteur ! Si cette eau n'est pas assez refroidie, c'est même le ventilateur du circuit de refroidissement qui doit s'en charger en consommant de l'électricité pour tourner! Et ça ...'c'est pas bon pour la planète' par contre!

On pourrait aussi évoquer les biocarburants, présentés comme carburants verts alors que s'engager dans cette voie, c'est un désastre écologique et humain à brève échéance : flairant l'aubaine, de grands groupes agro-alimentaires défrichent en ce moment des forêts entières et remplacent des cultures destinées à l'alimentation humaine par ces plantations destinées à la production de carburant 'vert'. Vous vous doutiez de cet effet pervers du biocarburant?

Mais c'est un autre débat et j'ai des palpitations déjà rien que d'y penser...

Surtout, surtout, je vous en prie ... INFORMEZ-VOUS !


Je suis de tout c½ur avec ses propos. Et selon moi en France seules quelques centrales doivent être fermées et d'autre ouvertes. Si on écoute les infos on n'est pas à l'abris d'un tsunami et d'un séisme. La France fait de la désinformation c'est terrible, ça me fait penser à la fois ou dans "Qui veut gagner des millions ?" le publique avait répondu en masse que le soleil tournait autour de la terre (quelque chose comme 40 ou 50 ?) http://www.koreus.com/video/qui-veut-gagner-des-millions-gravite-terre.html

C'est moche mais en France on a beaucoup de gens désinformés et idiots jusqu'à l'os. Le débat du nucléaire c'est pas le moment au lieu de penser à leur campagnes les verts, ps, et droite (donc tous les politiques) feraient mieux de se bouger le cul et de venir en aide au japon.

Bref là France là je l'ai en travers de la gorge, préjugés à la hausse, savoir revu à la baisse. Là j'ai honte !

----------
Édité le 16/03/2011, 21:57 par nobelios

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76000]

fromageblanco

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
75 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 22:06 (Lu 36512 fois)
RÉPONDRE
CITER

l'éolien c'est clair que sa marche pas. j'ai lu je sais plus ou que pour alimenter la france il fallait mettre des éolienne tout le long de la cote atlantique en faisant se toucher les pales !

par contre ce qui marche bien meme si cela ne produit pas d'electricitée c'est les chauffe-eau solaire. en été tu te douche gratos et en hiver tu soulage ta chaudiere pour te chauffer !
en plus si toutes les nouvelles maissons étaeient équipées en série, et si elle étaient concue pour cela les panneaux ne couteraient plus grand chose...


Celui qui pose une question parait con 5 minutes, celui qui n'en pose pas est con toute sa vie...

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76006]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 22:39 (Lu 36506 fois)
RÉPONDRE
CITER

Naïf ! Bien sûr que l'éolien SEUL ne résoudra pas le problème énergétique. Bien sûr que le photovoltaïque SEUL ne le pourrait pas, à moins de recouvrir la France de panneaux ! Bien sûr que l'hydaulique SEUL la solution, à moins de construire des barrages sur tous les fleuves, rivières, gaves, ruisseaux ! (et encore !)

On ne peut que panacher les diverses solutions, qui sont complémentaires, ou mieux adaptées selon l'endroit où on a besoin de l'énergie. Le nucléaire est une solution qu'il ne faut pas écarter d'emblée... (même si on peut avoir peur, à l'instant où j'écris, à la télé ils sont en train de dire que finalement la catastrophe au Japon a des chances d'être pire que Tchernobyl !)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76004]

thadrien

Voir son profil  Son site web : http://theveneau.googlepages.com/  MSN messenger : theveneau@gmail.com

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
602 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 22:30 (Lu 36508 fois)
RÉPONDRE
CITER

Dommage que tu ne cites pas ta source, car tes informations sont très pertinentes.

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76008]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:04 (Lu 36499 fois)
RÉPONDRE
CITER

Ho c'est rapide une simple recherche google sur un bout de texte et hop.
Je me rend compte que ce texte a été repris et cité par beaucoup de monde, la recherche est un peu plus compliquée. En fait il s'agit d'un texte par mail à pas mal de monde, certains se battent en criant à l'HOAX, pour ma part mon ex beau père et son frère ont travaillé à CATTENOM j'habite pas trop loins de la centrale. Et ils soutiennent la même thèse. J'image que ce texte est très vrai dans le fond, d'autant que le copain d'une des personnes avec qui je parle à la fac est dans le secteur de l'énergie verte, et c'est le premier à me dire que c'est de la foutaise.

Mais j'ai lu un article intéressant, faut dire que j'ai les yeux sur l'actualité depuis de 11 et que je me fait un dossier qui comporte déjà beaucoup d'éléments. Et la situation même si elle est extrême est politisée et dramatisée, les journalistes on même fait ressurgir les théoricien du complot et les notradamistes (je me permet le néologisme) à les lires c'est bon, allez embrasser vos femmes vous êtes dans la merde on va tous mourir car 11/03/2011 + 10/9/2001 ca fait 21/12/2012 des douze partout c'est donc les maya qui ont raison on va tous crever c'est la fin.

Perso je ne saute pas sur le KI, je garde mon calme, j'ai très mal pour le japon qui est un pays amis que j'aime beaucoup, mais je craint pour eux la ruine économique et pas le nucléaire. Il ont perdu des proches et là c'est triste. On vois des propositions de la Russie d'installer les japonais en Alaska que je trouve très comique, pour ne pas dire grotesque.

Oups je m'étend, pour en revenir à l'article voici ce dernier :


Citation
Japon : n’avoir peur que de la peur elle-même
16 mars 2011
Outils :
Envoyer à un ami Version Imprimable Liste de Diffusion RSS

Déclaration de Jacques Cheminade
Paris, le 16 mars 2011.

Le tremblement de terre et le tsunami qui se sont produits au Japon lancent un défi à l’être humain. C’est devant ces faits extrêmes de nature, comme devant les plus grandes injustices sociales, que les hommes doivent trouver en eux-mêmes ce qui les différencient d’un animal victime de sa peur, c’est-à-dire ce sentiment du sublime reconnu par les grands poètes, qui identifie un individu au sort de son espèce et de l’univers où il vit.

Considérer que la nature est fatalement plus puissante que l’homme aboutirait à renoncer à tout ce qui a constitué notre histoire, depuis la maîtrise du feu. Décider de sortir du nucléaire reviendrait ainsi à accepter d’arrêter notre compréhension des principes de l’univers et leur application pour le nécessaire développement de la biosphère. Ce serait comme si les premiers hommes avaient renoncé au feu par peur animale de ses dangers. Au contraire, c’est la dynamique de la création humaine qui doit être notre pari. Sans elle, nous serions restés à l’âge de pierre ou, plus probablement, nous serions disparus de la planète terre.

C’est par cette considération fondamentale que nous devons commencer pour ne pas nous laisser entraîner dans un faux débat, voulu par les forces financières et leurs médias, qui entendent semer le trouble émotionnel et le pessimisme pour tétaniser leurs ennemis et les amener à une servitude volontaire. C’est-à-dire à un culte anti-progrès, c’est-à-dire anti-humain.

Disons-le donc brutalement : ce qui se produit aujourd’hui au Japon est dû au blocage du nucléaire à un stade de son développement, celui des réacteurs de fission de type Westinghouse, et surtout à la destruction systématique et voulue de l’esprit scientifique par l’action conjuguée de l’Empire monétariste de la City et de Wall Street et du pessimisme culturel d’un écologisme dévoyé. On n’a pas technologiquement réellement avancé, donc on a reculé. La conséquence qu’il faut en tirer est de ne plus laisser la science et ses applications aux bureaucrates, aux technocrates, aux nucléocrates et aux comptables, mais de les redonner à ceux qui servent les générations futures et s’appuient sur les peuples.

Disons-le encore plus brutalement : la destruction des unités de refroidissement et des circuits électriques par le tsunami, ainsi que la fusion des c½urs des réacteurs, ne sont pas dus à des erreurs des japonais, dont le comportement face au péril est admirable. Il est dû au blocage de la science. En effet, le « nucléaire » ce n’est pas un type de réacteur à un moment donné, mais une dynamique continue de développement.

La leçon à en tirer est que nous aurions dû tous développer des réacteurs de la quatrième génération et avancer plus vite dans la voie de la fusion thermonucléaire contrôlée. Les réacteurs de la quatrième génération, comme les HTR, sont à sécurité intrinsèque, c’est-à-dire que l’arrêt de la réaction s’accompagne de l’arrêt de la production de chaleur, contrairement au cas des réacteurs à eau bouillante, comme ceux des centrales japonaises. La fusion, elle, notamment par laser, permettra dans une quarantaine d’années de prendre le relais en fournissant une énergie à coût très faible. Évidemment, pour pouvoir investir dans ce sens et poursuivre notre aventure humaine, il faut des investissements lourds et à long terme. C’est impossible dans le système financier actuel, à la fois économiquement destructeur et socialement injuste, et c’est pourquoi il faut en changer.

Enfin, problème plus fondamental, l’enquête scientifique doit être poursuivie sur l’origine des déclenchements des tremblements de terre et des tsunami pour en prévoir et en contrôler les effets. La coïncidence entre ces catastrophes et les éruptions solaires, comme il vient de s’en produire, ouvre une piste. Au-delà, l’homme ne doit plus se considérer comme un instrument dans une mécanique, mais comme le créateur de ses conditions de vie en maîtrisant les phénomènes de la nature, qu’ils soient physiquement d’origine terrestre, solaire ou galactique.

Cette réflexion, accompagnée d’actes créateurs, est la condition pour que nous ne devenions pas un jour une espèce en voie d’extinction.

L’accord de nos responsables sur l’état relativement plus sûr du nucléaire français tel qu’il est aujourd’hui ne suffit pas. Dans un univers en création continue, l’homme doit toujours découvrir des principes nouveaux et les appliquer pour vivre.

L’alternative est de réduire fortement la consommation d’énergie ou d’essayer d’obtenir du gaz de schiste par hydrofracturation ou du pétrole à partir de sables bitumineux. C’est-à-dire ou bien un désastre humain et la réduction criminelle de populations voulues par certains ou bien un désastre écologique et humain par un recul technologique. Pour assurer un futur, la géothermie, les éoliennes ou le solaire ne sont pas une option, car le critère est la densité de flux d’énergie par unité de surface, par être humain et par quantité de matière utilisée, correspondant au potentiel de densité démographique voulue. Sans les moyens d’accroître ce potentiel, qui ne peuvent être fournis que par un nucléaire en développement continu, il ne peut pas y avoir de générations futures. En ce sens, refuser la voie que les Curie et les Langevin ont ouverte revient à renoncer au futur humain, notamment dans les pays les plus pauvres qui devraient en être les premiers bénéficiaires dans un monde délivré de la chape de plomb financière.

Ne pas comprendre ce choix revient à se tromper sur la nature même de l’être humain. Il n’est pas d’issue qui ramène au passé, sauf la mort.


Perso l'explication d'un retard me satisfait plutôt, car en réfléchissant je me souvient des manifs anti-ITER, des manifs contre les accelerateurs et si on avait eu la fusion froide on aurait eu des manifs contre la fusion froide aussi.

Bref ça devient de plus en plus compliqué de faire du tri dans les médias ! Alarmiste, mensonge, pour ma part je pense surtout à de alarmiste car entre 1986 et 2000 la donne a changée et on fait dans le sensationnel ! Pour vendre, pour faire voter etc.

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76010]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:08 (Lu 36496 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je précise que je ne prend part à aucun parti dans ce débat mais que nombre d'éléments cités sont vrais, c'est enfoncer des portes ouvertes mais ces portes sont souvent dissimulées.

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76001]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 22:22 (Lu 36512 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
Je vais donner des indication précieuses (si, si elle sont essentielles!)
+Une centrale atomique c'est trés grand, très lourd, très solide.
Le travail à l'intérieur de la zone critique ne se ferait pas avant plusieurs dizaines d'années pour "refroidir" la radioactivité.
+Découper et mettre en conteneurs blindés les parties radioactives est un énorme travail très polluant: il y aura des poussières de découpage voire des gaz de combustion de peinture et autres parties combustibles. il y aura aussi tous les outils et tenues de protection a éliminer. C'est un travail qui doit être fait à priori par des hommes (à moins qu'un robot existe?)
+Enfin personne ne veut de centre de stockage de déchets à vie longue et chaque convoi de colis blindés avec des déchets radioactifs est exposé à des risque de manifestations plus ou moins violentes.
Maintenant avec toutes ces contraintes je vous laisse juger...

Note: on a déja démantelé des installations atomiques mais pas de centrales avec la technologie employée partout en France. Ni de centrale aussi puissantes. (Je laisse de coté Superphénix, qui est arrêté et qui doit être en phase de refroidissement naturel programmé)


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76003]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 22:27 (Lu 36509 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bon alors faut-il transformer les anciennes centrales en lieu de stockage de déchets ? Puisque la centrale elle-même est un déchet...

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76011]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:10 (Lu 36493 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je suis plutôt d'accord dans l'ensemble mais il faudrait un double, triple blindage. Ce que l'on cherche surtout c'est à créer des stockages réversibles au cas où, un jour, nous serions apte à utiliser nos déchets. Pourquoi pas après tout ?

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76014]

BillD

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
71 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:21 (Lu 36491 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,

Effectivement se servir de la centrale comme lieu de stockage de combustible usagé est une bonne idée, mais ça ne dispense pas des convois de déchets (le combustible usagé est reconditionné et les déchets ultimes sont actuellement vitrifiés avant le stockage, j'exclue d'emblée l'utilisation de déchet dans l'armement: c'est marginal et il me semble qu'une convention internationale "interdit" la pratique).

Pour ce qui est des robots, cela existe déjà mais l'utilisation est pour le moment réservée au situations critiques qui interdisent les interventions humaines.

Et pour ce qui est du blindage, les dispositifs sont déjà présents dans la centrale elle-même: l'enceinte de confinement du réacteur est prévue pour des rayonnements largement supérieurs à ceux des déchets, les piscines de stockage du combustible usagé sont aussi parfaitement adaptées.

En définitive c'est une bonne idée! (mais en dehors de la zone réacteur, il faut aussi penser à réhabiliter ou supprimer les installations annexes: tour réfrigérantes, centre de contrôle, échangeur et bassins de rétention).

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques?

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:19 (Lu 36491 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
En fait La solution logique est de tenir compte que par construction tout est prévu pour éviter les fuites ou rejets et que si on voulait détruire tout ça pour le reconditionner on créérait des risques supplémentaires aussi bien pour l'Homme que pour l'Environnement.
Donc il faut prendre les dispositions nécessaires pour garantir définitivement: +la stabilité de l'enceinte en remplissant au besoin d'un matériau inerte (sable sec??) les vides
+ son étanchéité, là c'est assez facile puisqu'il y a quelques orifices de tailles diverses (à priori ça se ferait par soudures ou obturation au béton armé.
+protéger définitivement des intempéries et de l'eau grâce (par exemple) à une série d'enveloppes "géomembranes soudées imperméables+drainante+imperméables+drainante" ainsi qu'un dispositif électrique (grille conductrice) capable d'identifier une éventuelle fuite d'une des membranes. Le tout serait recouvert de terre végétale (terre ou argile??). Il faut voir que si une fuite apparaissait sur une des membranes il n'y aurait pas de risque particulier a refaire la zone endommagée.
LA technique que je décris est déja employée pour les déchets non radioactifs. Une surveillance étant assurée par l'ETAT ( étant donné la durée il n'est pas possible de faire autrement)
Chatelot à parlé d'une pyramide c'est une solution crédible aussi.

Je n'irais pas jusqu'a dire qu'il faille transformer la centrale en lieu de stockage de déchets parce qu'ainsi exprimé ça laisserait entendre qu'on y apporterai des déchets.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76016]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 16/03/2011, 23:51 (Lu 36486 fois)
RÉPONDRE
CITER

J'ai une hypothèse corrigez moi si je me trompe :

Les informations nous retournent le même plat depuis deux jours, l'augmentation de la température des réacteurs 5 et 6 est la même depuis 2-3 jours, le réacteur 4 fait du yoyo, entre vide/plein/vide/plein(on gros on ne sais rien), le réacteur 1 on en parle plus les vapeurs là on s'en moque, le 3 c'est la même et le 2 on parle même plus de la brèche.

Conclusion, on se tourne vers le vocabulaire, c'est grave, puis c'est très très grave, puis c'est cataclysmique, c'est pire que Tchernobyl (j'ai un gros doute on en est pas encore à l'idée des robots et du sarcophage), bientôt ce sera la fin du monde.

En gros là on ne dit rien on rabâche la même chose, au début c'était dans les gonds d'un scénario de film d'action et là on s'en détourne pour faire vendre on fait peur. Mais finalement le pire scénario on le connais depuis le début, combustion du combustible des réacteurs 4, 5 et 6, et fusion des c½urs 1, 2 et 3. Alors je ne vois pas pourquoi on cherche à relevé à chaque fois le niveau du pire puisque le pire c'est la destruction complète de tous les réacteurs.

C'est du vent, on commence à nouveau à reparler de Bieber, des star nues, et de broutilles. Pourquoi ? Le japon à eu un séisme de magniture 8,9-9,1 selon la source avec un nombre de mort relativement bas si on fait un rapport Séisme/Tsunami/Nombre d'habitant/Mort, donc pas de cadavres à montrer le japon n'aime pas et l'Europe en meurt d'envie (passer des images de morts c'est toujours génial -______-").

Donc => Ce qui se passe à présent est forcement moins grave que ce qu'on nous a dit pendant 3 jours, à savoir séisme + tsunami + bourse + nucléaire (et là c'est pas la thyroïde qui sature c'est les oreilles). Journalistes mal renseignées voir incompétents.

Là c'est lourd, et le plus important est zappé ! Que va devenir le peuple, et que devient-il ?

Quand aux réacteurs en France, pour le moment il n'y a pas de questions à se poser, ils sont à l'abri des risques que le Japon connais et ils ne vont pas péter demain. En France on s'inquiète beaucoup pour nos poires et ça c'est vraiment dégradant pour notre image.

Quand aux déchets, le stockage sous terre est très intéressant car on se protège par les couches géologiques en plus du béton, plomb etc. Les déchets à courte 1/2 vie en surface et le reste sous la surface. Perso ça me convient bien.

Et comme le dit Clovis autant utiliser les cadavres des centrales - mais à mon avis, surtout pour les radio-isotopes à courte demi vie, pas pour les autres.

----------
Édité le 16/03/2011, 23:53 par nobelios

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76021]

Dan
Compte désactivé à la demande de l'utilisateur

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
45 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 00:52 (Lu 36480 fois)
RÉPONDRE
CITER

Pourquoi démanteler une centrale quand il suffit d'attendre l'incident et hop, on recouvre tout de béton, pas de déchet, tout reste sur place. Si cette option coute moins cher et rapporte plus, c'est surement celle qui sera choisie.

Ce qui me fait penser à ça, c'est le fait qu'on allonge sans cesse la vie des centrales et qu'on reporte le début de l'arrêt de la production de 5 ans tous les 5 ans.

Comme énergie alternative, il y a aussi le biologique. On produit tous des déchets organiques tous les jours. Ces déchets pourraient être valorisé beaucoup plus au lieu de polluer directement les cours d'eau et les océans.

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76022]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 00:59 (Lu 36476 fois)
RÉPONDRE
CITER

On parles de GW là, l'éco n'est pas ou peu possible !

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76023]

Dan
Compte désactivé à la demande de l'utilisateur

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
45 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 01:13 (Lu 36472 fois)
RÉPONDRE
CITER

Pas possible ?

Toute la partie chauffage est possible, si la centrale est locale.

Le biologique n'a rien d'écolo, ca produit des gazs a effet de serre.

La plus grosse partie de la facture énergétique des ménages, c'est le chauffage. Utiliser le nucléaire pour chauffer de l'eau et produire de l'électricité qui va permettre de chauffer les habitations, c'est complètement con. Toutes les solutions qui peuvent avoir une certaine constante sont bonnes à prendre.

Mais c'est pas demain que les gens vont accepter une usine à merde au bout de leur quartier.






Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76025]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 02:39 (Lu 36438 fois)
RÉPONDRE
CITER

Heu sauf erreur de ma part, les gens se chauffent majoritairement au fuel ou au gaz. La géothermie est une vaste fumisterie. Je suis au fuel, le chauffage électrique coute beaucoup trop cher à moi,ns d'avoir une isolation parfaite, ce qui n'est pas le cas pour tout le monde. Donc l'argument du chauffage ménagé ne tiens pas la route.

Les chauffes-eau solaires c'est une bonne chose ok, mais en Lorraine le taux d'ensoleillement est très faible et la production est mauvaise.

quand à une "usine à merde" c'est bien mais ce n'est pas possible partout, les régions d'agriculture et les zones hippique sont très localisés. Axel (horus) t'en parlera mieux que moi vu que sa ville (chantilly) est concernée par ce problème.

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76024]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 01:21 (Lu 36471 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : Dan

Ce qui me fait penser à ça, c'est le fait qu'on allonge sans cesse la vie des centrales et qu'on reporte le début de l'arrêt de la production de 5 ans tous les 5 ans.

Bonjour,
C'est vrai que la tendance est à augmenter sans cesse (!!) la durée de vie de ce qui existe actuellement. Bon il faut dire qu'au départ, à la conception on a pris de grosses marges au niveau sécurité, épaisseurs etc... donc on peut dans une certaine mesure allonger la durée de vie. En réflechissant au problème on notera que les parois du réacteur sont vraiment trés épaisses et que la radioactivité altère une faible épaisseur de la paroi. Allonger la durée de vie se fait aussi avec de gros investissements pour remplacer les pièces d'usures qui peuvent l'être.

Mais je pense qu'il y a aussi une part liée au fait que jusqu'à présent on a fait croire qu'en fin de vie on pouvait rayer de la carte la centrale et faire comme on fait avec une quelconque usine: c'est impossible, ainsi que le montrent les éléments d'appréciation que je viens d'exposer et que d'ailleurs tout un chacun peut faire en réflechissant au problème.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76026]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 02:44 (Lu 36435 fois)
RÉPONDRE
CITER

En claire, je suis pas contre la fermeture des vielles centrales avec ouverture d'une nouvelle, et si possible pas juste à côté de la vielle en cas de problème ça évite le coup des 6 réacteurs côte à côte.

Après il faut voir avec la fusion et les projets futurs qui minimisent fortement les déchets et la durée de demi vie des déchets ce qui est un bien, ITER par exemple qui ouvre la voie vers une énergie plus propre. Sachant qu'en plus on force le réacteur pour qu'il puisse faire de la fusion à une température 10 fois inférieure à celle du soleil. Du coup en cas d'accident, le booster lâche et la production est stoppée nette. Enfin d'après ce que j'ai compris, il n'y a pas de physiciens du nucléaire sur le forum ce qui est bien dommage.

----------
Édité le 17/03/2011, 02:45 par nobelios

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76029]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 08:37 (Lu 36381 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,
Au départ le thème était "les vieilles centrales"....
Mais puisq'on parle chauffage je voudrais rappeler l'existence de la cogénération chaleur+électricité qui, dans des cas précis, permet une utilisation optimale de l'énergie engagée. Ces cas concernent les sites ou un besoin régulier d'eau chaude existe: grands ensembles ou usine. Dans le chauffage collectif urbain il est anormal que les chaufferies actuelles ne produisent pas d'électricité AUSSI. La contrainte est qu'en été la chaleur produite ne sera pas consommée et qu'un refroidissement est alors requis.
La geothermie est une solution utilisable mais qui pose des problèmes de corrosion; en tout cas là ou j'habite c'est ce que j'ai lu dans le journal communal.
La fusion nucléaire est décrite comme une énergie miraculeuse, propre et sûre. En attendant personne ne sait si elle sera un jour réalisée dans des conditions pratiques. Cette fusion sera accompagnée d'une radioactivité intense due au flux de neutrons. Le problème est tel que des recherches parallèles sont menées pour savoir comment se comporteront les matériaux soumis a ce flux.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76034]

nobelios

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1214 messages postés


Posté le : 17/03/2011, 14:55 (Lu 36358 fois)
RÉPONDRE
CITER

J'avoue que pour la fusion on est capable de tenir le plasma par un champ EM mais en réalités on peux tenir les particules chargées pas les neutrons qui traversent directement le champ car non chargés. Enfin un test avait été fait sur TOKAMAK, là je me dit que c'est une chance qu'ITER à la fin de long débats ne soit pas construit au JAPON mais en FRANCE, car à mon souvenir les japonais le voulaient chez eux (corrigez moi si je me trompe, ça date d'un article de SVJ de plus de 6 ans).

Re: Que deviendront les vieilles centrales atomiques? [76059]

BillD

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
71 messages postés


Posté le : 18/03/2011, 10:40 (Lu 36270 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,

C'est tout à fait exact, sur la liste des sites possibles il y avait effectivement une rude concurrence! Le Japon et aussi le Canada faisaient partie des éligibles (avec la France et un autre aussi je crois)

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact