Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

induction par courant de foucault

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 11/04/2008, 21:38 (Lu 8658 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je connais l'induction depuis un certain temps et je croyais que l'on ne pouvait induire des courants exploitables que dans un conducteur, car dans un diélectriques les charges ne se déplacent pas. Mais récemment j'ai vu que des miroirs diélectriques (Bragg par exemple) existaient et réfléchissaient la lumière à plus de 99,99% en utilisant des interférences constructives et aussi le fait que les électrons réflechissent peu mais circulent autour des noyaux sans frottements. Partant de ces propriétés électroniques je me demande pourquoi on ne peut pas induire des sortes de mini courants de foucault dans les diélectriques et pourquoi l'air par exemple n'est pas simplement repoussé par un électro aimant alimenté en alternatif. Quelqu'un sait? Si ça se trouve ça existe mais c'est trop faible.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: induction par courant de foucault [57213]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 11/04/2008, 23:02 (Lu 8652 fois)
RÉPONDRE
CITER

je viens de faire vite fait des approxicalculs, et l'air doit en fait être périodiquement attiré et repoussé, pourtant j'ai bien lu quelque part qu'on pouvait créer un système répulsif avec les courants de foucault dans un métal, je va chercher.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: induction par courant de foucault [57224]

paradox

Voir son profil  MSN messenger : le_nain_des_montagnes@hotmail.com

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
92 messages postés


Posté le : 12/04/2008, 07:35 (Lu 8643 fois)
RÉPONDRE
CITER

Des courants de foucault dans un diélectrique ? Avec la résistivité du matériau, tu obtiendras sans doute pas grand chose.

Re: induction par courant de foucault [57229]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 12/04/2008, 13:45 (Lu 8635 fois)
RÉPONDRE
CITER

Salut sutom,

N'y a-t-il pas deux choses différentes dans ce que tu écris ?

- les miroirs diélectriques

- le diamagnétisme des électrons appariés dans les couches : celui-ci existe pour toutes les molécules ; elles sont repoussées vers les faibles zones d'un champ magnétique. Par contre les molécules qui ont des électrons célibataires sont paramagnétiques et cet effet l'emporte largement sur le diamagnétisme (Par exemple pour le dioxygène, qui est attiré par un aimant, donc vers les zones de fort champ magnétique.)

----------
Edité le 12/04/2008, 13:45 par darrigan

Re: induction par courant de foucault [57240]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 12/04/2008, 18:57 (Lu 8630 fois)
RÉPONDRE
CITER

je dois m'être mal exprimé (encore), en fait j'ai essayé de mettre en parallèle deux choses:
1- les miroirs diélectriques, qui ont des propriétés qui s'expliquent par une oscillation des électrons de faible amplitude mais sans frottements, car "semi classiquement", les électrons restent à peu près sur la même "orbite" et ne bougent pas de noyaux à noyaux. Dans un conducteur les électrons peuvent circuler sur de "grandes" distances et chaque électron peut réémettre pas mal du rayonnement qu'il reçoit, mais il y a beaucoup de frottement (résistance).
2- On peut induire un courant dans un conducteur, ce courant crééra un champ magnétique qui s'opposera à celui du conrant inducteur (mais il faut une variation de courant)

Pourquoi donc est-ce qu'on ne peut pas induire au sein des diélectriques, des "microcourants" d'électrons qui circuleraient autour des noyaux, ces microcourants de foucault devraient produire tout un tas de micro aimant qui repousseraient le courant inducteur.
Le diamagnétisme se passe en présence de champ magnétiques constants, là je parle d'une bête induction au sein de chaque atome individuellement avec un champ magnétique variable;
n'hésitez pas à me dire si c'est incompréhensible.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: induction par courant de foucault [58274]

lolo

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
2 messages postés


Posté le : 06/05/2008, 22:16 (Lu 8602 fois)
RÉPONDRE
CITER

je profite de ce forum, car je recherche de la doc sur les courants de foucault et plus particulierement sur leur epaisseur de penetration et les calculs pour obtenir la resistivite du materiau. vous ne seriez pas ou trouver ca ?

Re: induction par courant de foucault [58275]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 07/05/2008, 00:53 (Lu 8597 fois)
RÉPONDRE
CITER

Si


En fait il y a eu récemment, dans le BUP (bulletin de l'Union des Professeurs de Physique et de Chimie), une discussion animée entre deux équipes de physiciens qui n'étaient pas trop d'accord entre eux... Tu devrais y apprendre plein de choses :

- BUP n°891 (février 2007), pages 177-197 et 199-204 : "Etude expérimentale et première modélisation du freinage par courant de Foucault" et "Freinage par courants de Foucault : des charges réparties en volume guident les courants induit", de André Deiber et Hervé Idda.

- ce à quoi Bruno Jech a répondu dans le BUP n°902 (mars 2008), pages 357-366 : "Y a-t-il des charges de guidage des courants de Foucault ?"

- ce à quoi les premiers ont répondu, même BUP, pages 367-373 : "Mise au point concernant l'article sur le freinage par courants de Foucault".

Je te laisse aller chercher ces BUP !

----------
Edité le 07/05/2008, 00:53 par darrigan

Re: induction par courant de foucault [58276]

paradox

Voir son profil  MSN messenger : le_nain_des_montagnes@hotmail.com

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
92 messages postés


Posté le : 07/05/2008, 07:14 (Lu 8592 fois)
RÉPONDRE
CITER

Pour le feinage par courants de foucault, j'ai fait mon sujet de PPE dessus:
http://www.kafein.fr/fichiers/PPE.pdf (les annexes arriveront dans une paire de jours, le temps de les intégrer au pdf)

La résistivité s'obtient en mesurant la résistance d'un échantillon de section et de longueur connue.
Tu divise ensuite la valeur de cette résistance par la longueur et tu multiplie par la section (exprimées en m et m2)

----------
Edité le 07/05/2008, 07:15 par paradox

----------
Edité le 07/05/2008, 07:26 par paradox

Re: induction par courant de foucault [58277]

lolo

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
2 messages postés


Posté le : 07/05/2008, 08:51 (Lu 8582 fois)
RÉPONDRE
CITER

je vais aller voir tout ca, merci bcp

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact