Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

singularité grav...itationelles [43113]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 28/04/2007, 20:20 (Lu 5596 fois)
RÉPONDRE
CITER

Commentaire :  dans un trou noir bien évidemment^^


Salut à tous alors voila je n'arrive pas à trouver d'infos sur les singularités gravitationelles. Enfin si je trouve des infos qui m'expliquent ce que c'est en géneral mais voila mon problème: je ne vois pas comment un trou noir qui à une masse finie peut en son centre au niveau de la singularitée atteindre une pression (une distortion del'espace-temps) infiniment grande.
On pourrait tout bêtement l'expliquer en supposant que la pression dans le reste du trou noir est tellement forte et qu'ainsi elle suffit à faire "fusionner" l'ensemble des particules. Je m'explique, fusionner n'est pas le bon terme en fait les particules se superposeraient? La répulsion qui existe entre elles lorsqu'elles sont en "contact" les une avec les autres suffiraient à celà et ainsi on auraient une masse croissante dans un espace de plus en plus petit et dense de manière à ce que le trou noir s'effondre sur lui même dans cette singularité? Et ainsi on aurait une masse gigantesque dans un volume infiniment petit?
Mais je ne pense pas que ce soit ça. Quoi-que...
En fait je me pose la question: au delà de l'horizon du trou noir, qu'y a-t'il? Jusque là je me disais qu'il y avait une sorte de planète extrèmement dense formée de partiucles élémentaires, un peu comme une étoile à neutrons ou à quarks mais en plus dense encore.
Mais là je me demande si il n'y a pas une masse énorme concentrée dans un espace infiniment petit entouré de l'horizon du trou noir. Mais le pire c'est que j'ai l'impression que ça colle: puisque la masse serait finie mais la densitée infinie donc la force gravitationelle n'est pas infinie, elle à une valeur définie. Ainsi il existe une certaine distance où même la lumière ne peut plus sortir: l'horizon et en deça on a un espace vide ou peut-être seulement au sens quantique du terme et au milieu un point d'une masse finie...
Voila en écrivant j'ai un peu développé et imaginé mais je ne sais pas trop...
Alors si vous savez...
@+

Re: singularité grav...itationelles [43261]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 29/04/2007, 18:38 (Lu 5575 fois)
RÉPONDRE
CITER

En fait ma question à un peu changé: je cherche à savoir comment se forme la singularité: en fait je cherche à comprendre comment on passe d'une masse finie ayant un volume donné ( 3 dimensions) a une masse finie mais qui a 0 dimensions ,un point, est il possible que ce que j'ai expliqué plus haut soit bon?
Et si oui et même si le mécanisme n'est pas bon, sous quelle forme se trouve la masse venant des particules absorbées: vu qu'elles n'ont plus de dimensions ce ne sont plus des particules: alors qu'est ce que c'est de l'energie masse pure? sous qu'elle forme? ou alors tout bêtement je touche au problème n°1 de la physique: l'impossibilité de décrirer la singularité?

@+

Re: singularité grav...itationelles [43955]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 07/05/2007, 19:29 (Lu 5541 fois)
RÉPONDRE
CITER

personne?

Re: singularité grav...itationelles [45063]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 20/05/2007, 21:36 (Lu 5510 fois)
RÉPONDRE
CITER

La relativité prévoyait effectivement une densité infinie et cela posait un problème, il aété résolu (je crois) par des règles de mécanique quantique, qui dit que les fermions ne peuvent pas se supperposer, va voir dans les gazs de bosons et gazs de fermions dans wikipédia. Et puis n'oublie pas qu'à la base c'est ue étoile à neutron.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: singularité grav...itationelles [45563]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 25/05/2007, 22:22 (Lu 5486 fois)
RÉPONDRE
CITER

Non il a pas été résolu justement.
e dont tu me parle est le principe d'exclusion de Pauli: il stipuleke les fermions de même état quantique ( même spin notamment) ne peuvent pas se situer au même endroit au même moment. Il est responsable de l'existence des étoiles à neutrons et des hypothétiques étoiles à quarks mais le trou noir à bien en son centre une singularité: un point de densité infinie.
justement lorsque l'étoile s'effondre sur elle même et depasse une densité critique je ne sais pas comment on passe outre le principe d'exclusion et l'étoile s'effondre sur elle même dans cette singularité.
Lorsque la densité critique est dépassée, les effets realtivistes sont tels que la matière perd son information: son identité , spin , etc...
On ne peut plus parler de particules données ( q up, q down, protons...)
En fait je me suis un peu documenté, j'ai essayé de fouiner et donc les questions d'avant semblent avoir comme reponses des evenements proches de mes hypotheses( plus ou moins , sans prétention mais je me comprends) donc ma question est toujours:
qu'est ce que c'est de l'energie masse pure? sous qu'elle forme? ou alors tout bêtement je touche au problème n°1 de la physique: l'impossibilité de décrirer la singularité?
je pense qu'elle n'a pas aujourd'hui de réponse et touche au problème majeur de la physique d'aujourd'hui:
impossibilité de décrire l'intérieur du trou noir et par la même occasion le big bang à causes des infinis et des divergences de la physique quantique et relativiste.
D'où la nécessité aujourd'hui pour les théories unificatrices d'instaurer des dimensions minimales ( cordes, boucles=> de l'ordre de la dimension de planck il me semble)
@+

Re: singularité grav...itationelles

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 26/05/2007, 00:49 (Lu 5478 fois)
RÉPONDRE
CITER

Oui je parlais de ça.
En fait je t'ai parlé de ça car, cette année, un type m'a amené dans une bibliothèque pour e monter qu'Einstein avait eu tort sur quelque chose (mon dieu !! ). Le livre stipulait que la relativité prévoyait que le trou noir devait atteindre une densité infinie, et que la solution avait été apporter apr la statistique de fermi dirac. Peut-être que le livre était trop généraliste, mais c'est ce qui était écrit, après moi c'est tout ce que j'en sais, je ne connais vraiment rien aux trous noirs.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact