Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

gravitons

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 13/10/2005, 20:36 (Lu 11638 fois)
RÉPONDRE
CITER

si on considere que les gravitons existes et que l or de l explosions de supernova ou de cataclysmes majeurs dans l univers cela crée une perturbation dans la structure de l espace temps liée au deplacement des gravitons.
Que se passerait il si le soleil disparaissait d un coup(pas d explosion ni rien , il disparait)est ce que:
_1/ les planetes serait immédiatement ibéré de l attraction solaire et continueraient en ligne droite
_2/ou mercure serait libérée de l attraction solaire puis venus , la terre etc...
ce n est qu une reflexion purement imaginaire.
mais si on considere que c est le cas 2/ qui qui est vrais cela signifie que les gravitons ont une vitesse si oui laquelle? et superieure ou inferieure a celle de la lumiere?

peut etre que je m egare totalement (je pense que oui)mais sa peut etre interessant d y reflechir
@+

Re: gravitons [4273]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 16/10/2005, 12:15 (Lu 11630 fois)
RÉPONDRE
CITER

bon ok je vais reformuler ma question : on sait quel ensemble des 4 forces de l univers sont vehiculées par des particules(W+;W-et Z pour l interaction faible; photon pour la force electromagetique ; gluon pour la force nucleaire forte et on soupsonne l existence des gravitons pour la gravité)on sait aussi que une force ne s exerce sur une autre particule que par l echange de la particule vecteur correspondante(exemple un photon est echangé en tre 2 electron) donc si le graviton existe: des gravitons sont echangés entre toute les particules ayant une masse . ma question est:
Les gravitons ont ils une masse et si oui a quelle vitesse se deplacent t ils?

Re: gravitons [4281]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 16/10/2005, 19:14 (Lu 11625 fois)
RÉPONDRE
CITER

Non ta question était claire. Si personne ne répond, c'est que personne ne sait !

Un bon livre de Richard P. Feynman : "leçon sur la gravitation" (éditions Odile Jacob) Mais il est assez compliqué comme livre et la première fois j'étais assez perdu ! Il y développe une théorie originale et différente de celle abordée classiquement : une application de la théorie des champs à la gravitation. Il en déduit que le graviton, particule vectrice de la gravité, n'aurait pas de masse et serait un boson de spin 2. Il retrouve ainsi les équations de la relativité générale d'Einstein.

Re: gravitons [4290]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 16/10/2005, 21:14 (Lu 11624 fois)
RÉPONDRE
CITER

ok mlerci donc s il i l na pas pas de masse alors s il n a pas de masse il devrait comme le photon se déplacer a la vitesse de la lumiere?si j ai bien compris...

Re: gravitons [4302]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 17/10/2005, 15:16 (Lu 11621 fois)
RÉPONDRE
CITER

peut-être ! il ne faut pas généraliser trop vite ! je ne sais pas répondre à ta question.

Re: gravitons [4533]

shaman

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
6 messages postés


Posté le : 23/10/2005, 13:10 (Lu 11575 fois)
RÉPONDRE
CITER

salut
ah les gravitons !!! encors plus mysterieux que les neutrinos.
dans le cadre de la grande unification qui s'etablis sur la theorie des champs ils sont incontournables et essentiels, tout le monde leur donne une masse nulle mais pour le spin chacun y vas de sa calculette, pour la vitesse faudra lui mettre un pv illico presto, car le gravitons a la differences des ondes gravitationnels predites par einstein voyage plus vite que la lumierre alors que l'onde gravitationnelle perturbation ondulante de la courbure d'espace temps , elle elle voyage a la vitesse de la lumierre.
vois tu, le graviton vehicule du champs gravitationnel doit imperativement pour avoir cet effet instantané et illimité voyager a une vitesse infinie, tu m'en dira tant !!!
en fait le gravitons a une excellente agence de voyage, si nous nous somme en classe economique (a trois dimensions)lui se paye le grand luxe en empreintant allegrement les autres dimensions (au moins dix celon la theorie des cordes) empreintant des racourcis a loisir pour duper son cousins le photon).
et pour repondre a ta question sur si le soleil disparait par magie , je te propose un raisonement plus pratique
- suposons que le graviton voyage a la vitesse de la lumiere
-alors au depart le soleil dit au gravitons ," voila un message pour la terre, tu dois luter contre la force centripete et suivre la courbe tangeantielle, puis toi graviton tu tire dessus et tu essai de la ramener sur l'eleptique".
-le graviton prend le depart avec un copain photon rencontré quelques nanosecondes avant. une conversation animée se declenche et 8 minutes passent avant qu'ils n'ateigne la terre.
-pouf !!! la terre a deja devié sous l'effet de la force centripete !!!!
-le graviton laisse la le copain photon et reprend une corespondance pour le soleil. encore 8 minutes.
le soleil fou d'inquietude envoie une armée de gravitons mais la terre entre chaque vague de gravitons s'eloigne inexorablement.
alors pour que ce genre de scenario n'arrive pas , non seulement leurs vitesse est infinis mais leur densité en unité de volume !!!!!!!

Re: gravitons [5433]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 08/11/2005, 23:59 (Lu 11531 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : shaman
mais pour le spin chacun y vas de sa calculette


Pourtant, Feynman passe en revue les possibilités de spin. Il montre bien que un spin demi-entier (1/2, 3/2...) n'est pas possible. Il reste donc le choix des spins entier. Un spin impair (1, 3..) n'est pas possible pour une particule de masse nulle. Il reste donc les spins pairs (0, 2, 4..). Un spin 0 n'est pas possible car cette théorie prédit une diminution de l'attraction entre des particules quand leur vitesse augmente. Il reste donc 2, 4, 6... En développant sa théorie de spin 2, les prédiction théoriques collent à la réalité. (et je ne crois pas qu'il soit allé jusqu'à une théorie de spin 4...)

----------
Edité le 13/09/2007 à 18:55 par darrigan

Re: gravitons [5436]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 09/11/2005, 12:26 (Lu 11528 fois)
RÉPONDRE
CITER

en plus les scientifiques consideres aujourd hui que les particules fondamentales ne peuvent avoir de spin superieur a 2 ce qui leur permet lors des experiences dans les collisionneurs de particules de faire la part entre les differnetes particules
@+


Re: gravitons [49311]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 17/09/2007, 22:06 (Lu 10274 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : shaman
salut
alors pour que ce genre de scenario n'arrive pas , non seulement leurs vitesse est infinis mais leur densité en unité de volume !!!!!!!


Euh il me semble que c'est pas du tout vrai...
Les gravitons ont une vitesse finie.

J'ai entendu parler de certaines théories selon lesquelles le gravitons semblerait aller à une vitesse infinie.

Correction: Le graviton s'inscrit dans le cadre de la théorie des cordes ( ouvertes ou fermées). Il agit par l'intermédiaire d'autres dimensions. Dans ces dimension l'action gravitationnelle se fait par l'interaction d'une corde de fréquence particuliere ( le graviton) qui intéragit en se liant avec une corde de frequence particulière( fermions). Dans ce cas là, il est possible que l'interaction semble ,dans nos dimensions, plus rapide que la lumiere...

Toutefois j'ai pas réentendu parler de ce cas là depuis longtemps et il semble clair que le graviton se déplace à la vitesse de la lumière. Ce qui entraine un paquet de paradoxes ( pas vrai sutom) mais aussi engendrerait ( si le graviton existe) les ondes gravitationnelles.
@+

Re: gravitons [49319]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 17/09/2007, 22:50 (Lu 10272 fois)
RÉPONDRE
CITER

Non non, je crois bien me souvenir (en ayant lu Feynman) que les gravitons avaient bien une vitesse finie, celle de la lumière. Sinon comment parler "d'ondes" qui se propageraient si l'effet gravitationnel était instantané (vitesse infinie) ? Cela n'aurait pas de sens.

Re: gravitons [49382]

arno

Voir son profil  MSN messenger : arnoledingue1@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
315 messages postés


Posté le : 19/09/2007, 14:20 (Lu 10251 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je citais l'autre hypothèse juste pour éviter les " oui mais j'ai lu quelquepart que... blabla" Donc oui la théorie dit que le graviton a une vitesse finie egale a c
@+

Re: gravitons [49329]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 18/09/2007, 16:58 (Lu 10261 fois)
RÉPONDRE
CITER

moi non plus je n'ai quasiment jamais entendu parlé, de gravitons plus rapides que la lumière, par contre le scénario du soleil qui disparait me permet de vous mettre une idée sous le nez: lin de moi de vouloir infirmé l'existence de la matière noire, mais peut on mentionner qu'il existe surement un effet sur les rotations des étoiles du à l'émission de lumière? Si on prend une galaxie au début de sa formation, elle dispose d'une masse donnée, les étoiles situées au centre, beaucoup plus nombreuses émettent des radiations, ces radiations ont une énergie et participent à la masse de la galaxie. Mais ces radiations mettent un temps pour s'échapper de la galaxie, ce qui fait que lorsque les étoiles situées près du centre voient une masse x les étoiles situées à l'exterieure en voient une plus importante. En réalité la conséquence en serait surtout d'éjecter un peu les étoiles du centre, mais on peu imaginer que vu la densité de matière il y ait des frottements, et donc qu'au final on observe des orbites stables, mais moins rapides que sur l'extérieur, dautant que cette perte se fait en permanence. Ceci dit je ne remet en rien en cause la matière noire, mais je me demande dans quelle mesure les chercheurs ont pris ce phénomène en compte, les conséquences dépendant tellement de subtils paramètres d'ajustements (frottements par exemple).
voilà voilà ça t'apprendra à citer mon nom dans un de tes posts, tu te retrouve avec une réponse de 15 pages!! (qui n'a rien à voir en plus)


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact