Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

energie solaire

chatelot16

Voir son profil  Son site web : http://perso.orange.fr/denis.chatelot

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1022 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 18:07 (Lu 6662 fois)
RÉPONDRE
CITER

bonjours

je prefere poursuivre dans un nouveau post la discussion sur l'energie solaire qui a commencé dans le post eoliennes et thermodynamique

oui les centrales solaire thermodynamique peuvent avoir un meilleur rendement que les cellules photovoltaique mais surtout peuvent avoir un prix au kw qui baisse plus la centrale est grosse contrairement au photovoltaique don le prix au metre carré ne baissera jamais

mais il ne faut pas oublier la forme d'energie solaire qui est rentable depuis la prehistoire ! le bois de chauffage ! le capteur est la foret , c'est un capteur qui se construit tout seul et qui en plus fait le stockage sous forme de bois que l'on peut utiliser quand on le veut !

----------
Edité le 16/01/2007 à 18:10 par chatelot16

Re: energie solaire [35179]

pep3000

Voir son profil  MSN messenger : pep_direct_journal@hotmail.com

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
473 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 18:36 (Lu 6658 fois)
RÉPONDRE
CITER

Oui c'est vrai qu'on y pense pas, mais la nature a tout prevu !
Le probleme, c'est que la plupart des forets (sauf en france et quelques autres pays d'europe) sont largement en regression (je pense a l'amazonie, bresil etc...)car on s'en sert pour les meubles et les planches !

Re: energie solaire [35182]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 18:42 (Lu 6656 fois)
RÉPONDRE
CITER

Surtout que bien que les arbres puissent être considérés comme des capteurs solaires, on ne pourrait retirer leur énergie que par la combustion, non ? Donc on retomberait sur les problèmes des gazs à effet de serre...

Sinon, j'ai lu quelque part que des nouveaux revêtements pour cellules photovoltaique allait permettre, dans encore pas mal de temps, d'augmenter le rendement de ces cellules.

Milamber.

Re: energie solaire [35198]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 19:53 (Lu 6651 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation
Surtout que bien que les arbres puissent être considérés comme des capteurs solaires, on ne pourrait retirer leur énergie que par la combustion, non ? Donc on retomberait sur les problèmes des gazs à effet de serre...


A ce propos, les écologistes avancent un argument (qui à mon sens devrait être nuancé) : utiliser le bois comme source d'énergie n'est pas producteur de gaz à effet de serre, car le CO2 rejeté par la combustion correspond exactement à la quantité que l'arbre a absorbé durant sa croissance !
De ce fait, le système reste parfaitement en équilibre... mais sur le long terme ! (ce que ne disent pas les partisans de cette thèse ! Car il faut en effet penser que les arbres ne poussent pas à la demande, en un clin d'oeil... mais si on arrive à être raisonnable dans cette utilisation, cette idée a effectivement de quoi séduire...)

Re: energie solaire [35201]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 20:44 (Lu 6647 fois)
RÉPONDRE
CITER

Oui mais on considère que le bilan en CO2 est nul car pendant que l'on fait brûler le bois, il y a des arbres qui poussent... Ceci n'est vrai évidemment qui si on considère qu'on brûle moins de bois qu'il n'en pousse ! (et c'est le cas, tant que la déforestation n'est pas majoritaire et que l'on gère les bois en plantant un arbre lorsqu'on en abat un).

Sinon si tu vas par là, brûler du pétrole aussi reviendrait à un bilan en CO2 nul, puisque le pétrole provient de sédiments animaux et végétaux qui ont été accumulée au fond des mers il y a des millions d'années, puis ont été recouverts, puis comprimés, etc. Le pétrole vient donc de structures qui ont absorbés du CO2 de l'atmosphère. La différence dans ce cas là est que la formation du pétrole nécessite des millions d'année, ce qui fait de lui un combustible non renouvelable (à notre échelle de temps).

Comme dit milamber, le seul moyen de récupérer l'énergie "emmagasinée" dans un arbre, c'est de le brûler directement. Ou bien de le débiter, de le laisser pourrir avec des bactéries et en faire du biogaz (que l'on brûlera in fine).
Tant qu'à le brûler, autant que la chaleur dégagée soit transférée avec un rendement maximum à de l'eau ou de l'air qui servira à chauffer une maison... ainsi il vaudrait mieux utiliser des inserts capables de chauffer l'air ou l'eau d'une maison, plutôt qu'une cheminée dont la chaleur des gaz est éliminée directement à l'extérieur.

Re: energie solaire [35240]

Guy

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
444 messages postés


Posté le : 17/01/2007, 09:44 (Lu 6632 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour à vous tous

Un étude qui je trouve manque est la suivante:
C'est le fait, qu'il y a eu une période historique de l'histoire de la terre où tout le carbone fossile était en surface avant d'être devenu fossile pourtant la vie existait bien et luxuriente en plus à cette époque.
A ma connaissance l'on étudie beaucoup l'impacte présent du CO2 mais pas quel en était la situation durant ces périodes anciennes ( carbonifère etc...) Il me semble que en complément aux études de la situation présente l'on devrait investir à fond pour les recherches en ce qui concerne le passé afin de mieux comprendre notre avenir.
Dans cet ordre d'idée je me suis souvent demandé si en ce qui concernent les pétroles si nous n'aurions pas sans nous en rendre compte pour certains très profond des restes du bouillions primordial ayant donné la vie sur terre.

Re: energie solaire [35204]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 16/01/2007, 20:57 (Lu 6644 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation
Ceci n'est vrai évidemment qui si on considère qu'on brûle moins de bois qu'il n'en pousse !


Oui, c'est pour ça que je disais que cet argument devait être nuancé et qu'il fallait prendre en compte le temps de la croissance des arbres... De plus, dans ce calcul on oublie que, dépassé un certain âge, les arbres assimilent moins de CO2 qu'il n'en rejetent par respiration... d'où un bilan en CO2 semblable aux hétérotrophes...

Re: energie solaire [35247]

chatelot16

Voir son profil  Son site web : http://perso.orange.fr/denis.chatelot

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1022 messages postés


Posté le : 17/01/2007, 11:05 (Lu 6627 fois)
RÉPONDRE
CITER

c'est bien ce que je veux dire : il ne faut pas laisser pourrir les vieux arbres il faut les utiliser efficacement comme combustible , et meme mieux successivemt materiaux de construction puis combustible ensuite

une foret abandonné a elle meme ne stocke pas de carbone car tout le bois finis par pourrir

la foret a un role positif quand on l'exploite correctement est que le bois est utilisé efficacement pour economiser les combustibles fossiles

on peut toujours critiquer la deforestation dans les pays pauvres mais je suis encore plus exasperé par la destruction bete de tous les dechets de bois qu'il y a chez nous en france et qui devraient etre transformés en combustible !

la formation du petrole date peut etre d'une periode ou l'atmosphere etait irespirable , ou la photo synthese se fesait par les algues et la matiere organique se deposait en couche epaisse au fond de la mer ce qui a formé les nappes de petrole

j'ai l'impression que si l'on brulait tout le petrole et le charbon qui est caché sous terre l'atmosphere redeviendrais irespirable ! heureusement que l'on est pas capable de tout le trouver trop vite

----------
Edité le 17/01/2007 à 11:14 par chatelot16

----------
Edité le 17/01/2007 à 13:27 par chatelot16

Re: energie solaire [35252]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 17/01/2007, 13:21 (Lu 6619 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation
la formation du petrole date peut etre d'une periode ou l'atmosphere etait irespirable , ou la photo synthese se fesait par les algues et la matiere organique se deposait en couche epaisse au fond de la mer ce qui a formé les nappes de petrole


Pas exactement... la formation du charbon et du pétrole a commencé au Carbonifère (d'où ce nom !), c'est à dire il y a entre 360 et 295 millions d'années. Et à cette époque l'atmosphère est loin d'être irrespirable, pour plusieurs causes :
tout d'abord, la formation de charbon et pétrole est due à l'enfouissement de forêts tropicales luxuriantes (la France se situe alors à l'équateur) par des produits d'érosion minérale. En effet, une énorme chaîne de montagnes ( la chaîne Hercynienne) a fini sa croissance : l'érosion reprend donc le dessus, créant des quantités gigantesques de poussières minérales.
Ces poussières vont alors enfouir les forêts, très développées. Par ailleurs, des forêts avaient déjà été piégées durant la croissance de la chaîne de montagne, qui avait créé d'énorme fossés d'effondrement.
La matière organique végétale est donc mise à l'abri de l'air durant des millions d'années : elle ne va pas se décomposer normalement en libérant son carbone sous forme de CO2, mais donnera naissance aux hydrocarbures que sont le charbon et le pétrole.
Cette formation d'hydrocarbures est donc une première cause d'apauvrissement de l'atmosphère en CO2, car du carbone organique, c'est à dire celui des forêts, ne retourne pas dans l'atmosphère, sous forme de carbone minéral, dans le CO2. Du carbone est donc piégé.
Mais ce n'est pas tout : l'érosion de la chaîne Hercynienne, formée principalement de silicates calciques, va consommer du CO2 irréversiblement, par formation d'autres roches, des carbonates, qui ont donc piégé une partie du CO2 de l'atmosphère.
Résultat : au Carbonifère, il y a une très forte baisse de l'effet de serre, donc de la température.
Que se passe-t-il ensuite ?
Comme je l'avais dit dans le précédent post, les phénomènes vont alors se conjuguer, pour donner lieu à un important changement climatique.
En effet, comme il fait alors plus froid, à cause de la baisse de l'effet de serre, il y a apparition de grandes calottes glaciaires, qui ne fondent pas. Or la glace absorbe très peu l'énergie solaire, qu'elle renvoit (elle a un albédo élevé) : résultat : l'énergie n'étant pas absorbée comme c'est normalement le cas pour des terres, le froid augmente encore !
Et une ère glaciaire s'installe donc, jusqu'à une nouvelle perturbation, d'origine géologique ou astronomique...

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact