Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de physique - scienceamusante.net
Forum de physique
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Fullerene supraconducteur

(Andrium)

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 21/10/2006, 16:54 (Lu 2478 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,
Voila enfin je me suis procuré de ces articles chez un ami.
Il parle un peu du fullerene, que voila:
Citation

Ainsi dès 1988, on parvient à fabriquer des supraconducteurs à plus de 100 K.
Ces supraconducteurs à haute température critique (SHT) sont des composés d’oxydes métalliques céramiques contenant des lanthanides...
Aujourd’hui, plusieurs types de matériaux SHT sont venus s’ajouter aux céramiques : les polymères, les matériaux supramoléculaires comme les fullerènes et des alliages spéciaux de métaux de transition. Du point de vue fondamental, les SHT constituent également un défi : leurs températures critiques dépassent de loin les prévisions de la théorie BCS...

Fullerène, forme allotropique du carbone dans lequel les molécules sont constituées de 60 atomes de carbone liés entre eux et formant une quasi-sphère. Les liaisons entre les atomes du fullerène dessinent un volume limité par des hexagones et des pentagones joints comme les pièces d’un ballon de football...
Autre propriété importante : certains composés du fullerène — notamment K3C60 — sont supraconducteurs à basse température .
Les composés obtenus en ajoutant à des fullerènes des ions de thallium et de rubidium deviennent supraconducteurs à - 228 °C, température relativement élevée comparée à celles qu’exigent d’autres matériaux supraconducteurs.
On a aussi constaté que certains dérivés du fullerène sont biologiquement actifs et on a pu les utiliser pour combattre le cancer.

Enfin, une nouvelle classe de polymères est récemment apparue : les polymères conducteurs. Contrairement à la plupart des polymères, qui sont isolants, ceux-ci sont composés d'unités monomères telles que le polymère final contienne un grand nombre de liaisons délocalisées.
Ces polymères pourraient avoir des applications très intéressantes dans le domaine des composants électriques et électroniques embarqués (aéronautique, astronautique), puisqu'ils sont très légers, mais aussi dans des applications plus courantes telles que les vêtements chauffants et les films transparents pour le désembuage de vitres.

Encyclopédie Microsoft ® Encarta ® 2005. © 1993-2004 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Ces articles sont les propriétés exclusives de Microsoft Corporation ©. Toute reproduction à usage public est interdite. Microsoft Corporation © peut se reserver le droit de retirer toute publication à usage public de ces articles.

Ben, voyons! Je n'ai fais que reproduire tel quel, hein! Je me décline des ennuis que cela pourrait provoquer!
Bon, finissons-en de ces pubs et de ces lois cap****.
Ailleurs, j'ai lu un article qui fait des eloges sur le fullerene, qui va jusqu'a dire que cela permettra à l'avenir de fabriquer des calculatrices (PDA), des gadgets et des telephones entierement en carbone ( circuits inclus ), ainsi que des fours micro-ondes en carbone. Mais comme on connait bien l'hysterie exagéré des journalistes quant à ces choses.
C'est tout ce que je sais sur le sujet, sinon je ne peut que débattre sur le structure moléculaire du fullerene.

Moi, j'ai seulement une question à poser:

Si le fullerene possede presque la meme structure que le graphite ( des cycles benzeniques en forme de sphere ), comment les paires de Cooper peuvent elles traverser ce nanoballon, sans resistance et sans suivre le trajet des liaisons PI de ces cycles aromatiques? Merci.

Re: Fullerene supraconducteur [26447]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 22/10/2006, 15:46 (Lu 2442 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je pense que ce que l'on peut lire dans certaines revues, à propos des nano-objets, relève encore pas mal de la science fiction, de l'imagination débordante des scientifiques ou des journalistes (pseudo-)scientifique. Quand je parle à mes étudiants des nano-objets (fullerènes, nano-moteurs, nano-capsules, nano-etc.) je les mets bien en garde contre ces débordements d'imagination... Pour l'instant tout cela reste du domaine de la recherche fondamentale, mis à part quelques applications, à la limite.

Pour répondre à ta questions précise, il existe en fait deux classes de cupraconducteurs :
- Type I : ceux dont la supraconductivité peut être expliquée par la théorie BCS, les fameuses paires de Cooper. Cette théorie s'applique par exemple aux métaux et structures simples. Leur température critique est assez faible.
- Type II : ceux pour lesquels la théorie BCS ne peut rien, et que l'on ne sait pas encore expliquer... Justement les céramiques à base de métaux de transition, les polymères, les fullerènes, sont de ce type, voilà pourquoi il est dit dans le texte cité que "leurs températures critiques dépassent de loin les prévisions de la théorie BCS". On ne sait ni expliquer, ni prédire leur comportement.

Voilà qui répond à ta question je pense. Il reste beaucoup de choses à découvrir dans ce domaine ! Et aussi beaucoup de choses à trier dans l'imagination des hommes.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact