Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Protection après laitonnage [68244]

Specialist

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 13:50 (Lu 18406 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour à tous,

Faisant mes études dans le domaine du traitement de surfaces, j'ai réalisé il y a environ 10 jours un laitonnage sur un embout de stylo.

Voici une photo:


Le problème est que mon dépôt se ternit à cause de l'oxygène de l'air, ma question est donc la suivante: existe t-il une passivation qui permettrait de protéger durablement mon dépôt tout en gardant l' aspect "or" du laiton. Je sais qu'on peut utiliser un vernis spécial mais qu'en est - il pour une passivation ?

Merci.

Re: Protection après laitonnage [68245]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 15:00 (Lu 18390 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,
Essaye avec de l'acide sulfochromique (un peu) dilué.
Avec un peu de chance tu auras une passivation. Tester d'abord sur un autre bout de laiton.
La durabilité dépend de l'épaisseur et sans électricité elle sera faible.
Il existe une passivation bichromatée employée aprés galvanisation électrolytique. Le résultat est jaune irisé. On voit souvent des vis à agglo, ou d'autres petits objets ayant cet aspect.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Protection après laitonnage [68247]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 16:47 (Lu 18377 fois)
RÉPONDRE
CITER

Quelle méthode as-tu utilisé ?


J'ai réalisé un laitonnage sur des pièces de monnaie et la couleur dorée reste belle sans s'altérer. Voir sur le wiki, l'expérience Transformer le cuivre en argent et en or : galvanisation et laiton

Re: Protection après laitonnage [68248]

Specialist

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 17:23 (Lu 18365 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour, mon bouchon étant en acier inox, j'ai donc fait une électrodéposition de cuivre puis de nickel. J'ai fini par un laitonnage électrolytique (1 min à 0,9 V).

Ecolami, nous avons une passivation irisée mais le problème c'est que mon dépôt risque de présenter des "auréoles" après traitement, cela dit je pourrais essayer.



Re: Protection après laitonnage [68256]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 10:55 (Lu 18330 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : Specialist
Bonjour, mon bouchon étant en acier inox, j'ai donc fait une électrodéposition de cuivre puis de nickel. J'ai fini par un laitonnage électrolytique (1 min à 0,9 V).

Ecolami, nous avons une passivation irisée mais le problème c'est que mon dépôt risque de présenter des "auréoles" après traitement, cela dit je pourrais essayer.


En présence de laiton électro toutes les finitions passivantes à formulation d'anhydride chromique (incolore, irrisée, colorée,....) sont à bannir. Il ne s'agit pas ici d'un métal, argent, zinc, cadmium,....mais d'un alliage, et de fait il y aura attaque préférentielle.
La bibeloterie laitonnée est souvent protégée par des vernis acrylique fluoré ou non en phase aqueuse.
En matière d'objets d'écriture, le laitonnage sert aussi et surtout de base à la coloration chimique bleu-noir qui imite remarquablement la laque de chine.

Re: Protection après laitonnage [68259]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 11:55 (Lu 18324 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : bmi
[
En présence de laiton électro toutes les finitions passivantes à formulation d'anhydride chromique (incolore, irrisée, colorée,....) sont à bannir. Il ne s'agit pas ici d'un métal, argent, zinc, cadmium,....mais d'un alliage, et de fait il y aura attaque préférentielle.
La bibeloterie laitonnée est souvent protégée par des vernis acrylique fluoré ou non en phase aqueuse.
En matière d'objets d'écriture, le laitonnage sert aussi et surtout de base à la coloration chimique bleu-noir qui imite remarquablement la laque de chine.

Bonjour BMI,
Merci d'apporter ces utiles précisions
Je ne suis pas spécialiste en traitement de surfaces.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Protection après laitonnage [68249]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 18:09 (Lu 18360 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
En trempant simplement du cuivre ou du laiton dans de l'acide sulfochromique dilué j'arrive a conserver l'aspect des objets et ils ne s'oxydent pas. Les objets en question sont des "cuivres" accrochés au mur. Donc ils ne sont pas soumis à une usure comme le serait le capuchon de stylo.
La passivation obtenue doit être à base de chromate de cuivre ou zinc.
La passivation irisée fera obligatoirement des auréoles, mais le résultat peut être esthétique.



Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Protection après laitonnage [68252]

thadrien

Voir son profil  Son site web : http://theveneau.googlepages.com/  MSN messenger : theveneau@gmail.com

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
602 messages postés


Posté le : 03/10/2009, 21:55 (Lu 18346 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,

En quoi consiste l'acide sulfochromique ? Je connaissais le mélange du même nom mais pas l'acide.

Re: Protection après laitonnage [68258]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 11:52 (Lu 18326 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : thadrien
Bonsoir,

En quoi consiste l'acide sulfochromique ? Je connaissais le mélange du même nom mais pas l'acide.

Ce terme (=raccourci) désigne simplement le mélange.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Protection après laitonnage [68266]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 17:44 (Lu 18311 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : ECOLAMI
Citation : thadrien
Bonsoir,

En quoi consiste l'acide sulfochromique ? Je connaissais le mélange du même nom mais pas l'acide.

Ce terme (=raccourci) désigne simplement le mélange.

je ne suis en rien spécialiste de l'électrodéposition des métaux "ordinaires" et de leur passivation, mais ces choses là sont parfaitement connues et du domaine public.
A tord, il est distigué deux types de passivation chromique, "l'incolore" et "l'irrisée".
l'incolore, n'est qu'un simple brillantage que l'on obtient dans un bain à 100g/l de CrO3 et 2g/l d'H2SO4. On obtiendra le même résultat en solution aqueuse à 1%de HNO3 ou H2So4 à 3g/l et H2O2 (à 100Vol)à 70g/l.
Il s'agit de redissoudre de façon contrôlée le métal déposé, en milieu fortement oxydant et sans dégagement d'hydrogène.
Quant à l'irrisée, c'est simplement du bichromate de potassium acidifié. Cette passivation (la seule qui vérifie le terme, car ici il y a bien conversion du métal en oxydes et chromates hydratés), n'a rien d'irrisée, c'est son "épaisseur" qui va interférer avec le spectre lumineux.
Pour en savoir plus, voir les travaux de G.David (ECP), et de J.Spruence(procédé Alodine)


Re: Protection après laitonnage

moulin

Voir son profil  Son site web : http://www.self-programming-machines.org

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
133 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 08:41 (Lu 18336 fois)
RÉPONDRE
CITER

Chers Amis

Sujet connexe : Je suis a la recherche d'un livre qui me donnerait effectivement une methode de deposition des metaux selective en fonction de la fem aux bornes des electrodes.
Je possede deux livres d'electrochimie qui regorgent d'equation mais aucune methode reelle de separation des metaux par voe electrolytique n'y est decrite.

Connaissez vous un tel livre s'il vous plait ?


Amities

J-P Moulin


J-P M.

Re: Protection après laitonnage [68267]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 04/10/2009, 17:55 (Lu 18307 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : moulin
Chers Amis

Sujet connexe : Je suis a la recherche d'un livre qui me donnerait effectivement une methode de deposition des metaux selective en fonction de la fem aux bornes des electrodes.
Je possede deux livres d'electrochimie qui regorgent d'equation mais aucune methode reelle de separation des metaux par voe electrolytique n'y est decrite.

Connaissez vous un tel livre s'il vous plait ?


Amities

J-P Moulin

Un tel livre n'existe pas, ce sera necessairement une compilation d'ouvrages.
Il faut bien distinguer :
-le dépôt cathodique en solution aqueuse
-idem en solution non-aqueuse (organique)
-le dépôt par réduction chimique
-le "dépôt" électrochimique par fusion

Ce qui me vient en mémoire parmi les dizaines d'ouvrages qui mériteraient d'être cités, et d'un accès pas trop "rebutant":
-traité de galvanoplastie par J.Salauze (Dunod 1956)
-manipulations d'électrochimie par J.Besson et J.Guitton (Masson 1972)

remerciements [68271]

moulin

Voir son profil  Son site web : http://www.self-programming-machines.org

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
133 messages postés


Posté le : 05/10/2009, 08:25 (Lu 18294 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour et merci bmi.

Je ne suis pas du tout rebute par les equations des livres ; par contre j'aime bien avair aussi des modes operatoires, "de la cuisine" qui me permette de de realiser des operation reelles par exemple separer les metaux .
par exemple, j'ai en solution du chlorure ferrique et du chlorure de neodyme, existe t il une methode electrolytique qui va me permettre se recueillir exclusivement un metal et non l'autre ?

Je me cantonne a la chimie minerale et aux depots en solution aqueuse, c'est a dire le premier cas que tu cites

Je t'adresse mes meilleures amities.

J-P Moulin


J-P M.

Re: Protection après laitonnage [68272]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 05/10/2009, 09:08 (Lu 18290 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour Moulin,
N'étant pas un familier du néodyme, je ne sais pas au pieds levé répondre à ta question .
Ce que tu veux faire, si j'ai suivi, est une réduction cathodique sélective du cation néodyme sur une cathode "neutre" pour récupérer le métal pur ?.
Il faut en premier lieu vérifier la faisabilité théorique d'une telle opération et ensuite définir par l'expérimentation les conditions opératoires pour éviter toute perturbation due au fer.
La première condition est de vérifier (sur le Handbook ou autre) la valeur du potentiel du néodyme car à partir d'une certaine valeur d'électropositivité la réduction en solution aqueuse est impossible et oblige à l'utilisation d'un solvant non aqueux dont la tension de réduction est très négative.
C'est une étude intéressante.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact