Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Galvanoplastie..

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 25/06/2009, 23:33 (Lu 7259 fois)
RÉPONDRE
CITER

Commentaire :  Pas facile pour les amateurs.


Bonsoir,
Quand un amateur cherche à déposer par électrolyse un métal il remarque souvent que le dépôt est irrégulier, mat, mal adhérent.
Dans les ateliers de traitement de surface ils emploient des produits tout fait et obtiennent alors des résultats convenables.
Alors la question est: "Un chimiste amateur peut-il lui aussi réussir ou existe-t-il des (produits ou mode opératoires) secrets qui seuls permettraient de réussir?
Si possible presenter un exemple pour déposer un métal donné et non pas des généralités...


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Galvanoplastie.. [66724]

moulin

Voir son profil  Son site web : http://www.self-programming-machines.org

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
133 messages postés


Posté le : 26/06/2009, 08:14 (Lu 7251 fois)
RÉPONDRE
CITER

Cher Ecolami

J'ai lu il y a bien longtemps qu'un ouvrier en galvanoplastie meme apres 5 ans de formation ratait l'argenture de couverts.

Je pense que j'ai du lire cela dans "a travers l'electricite" de Davy livre qui date de 1900.
ce n'est pas le celebre Davy connu des chimistes mais un homonyme.

Secrets , je ne sais pas, mais tours de mains surement.
Je crois me souvenir de decapages mecaniques et chimiques et d'un extreme soin a la composition des bains et des parametres (intensite et tension du courant qui conditionne la vitesse de depot)
Meilleures amities.

J-P Moulin


J-P M.

Re: Galvanoplastie.. [66727]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 26/06/2009, 17:11 (Lu 7233 fois)
RÉPONDRE
CITER

bmi
Citation : ECOLAMI
Bonsoir,
Quand un amateur cherche à déposer par électrolyse un métal il remarque souvent que le dépôt est irrégulier, mat, mal adhérent.
Dans les ateliers de traitement de surface ils emploient des produits tout fait et obtiennent alors des résultats convenables.
Alors la question est: "Un chimiste amateur peut-il lui aussi réussir ou existe-t-il des (produits ou mode opératoires) secrets qui seuls permettraient de réussir?
Si possible presenter un exemple pour déposer un métal donné et non pas des généralités...

Ce n'est qu'un avis, mais c'est hors de portée d'un amateur fût-il chimiste ou électrochimiste. Ce qu'il faut bien comprendre est qu'il ne s'agit pas d'électrométallurgie (production de cuivre, nickel, ou autre...), mais de revêtement de surface ce qui implique des formulations complexes minérales et organiques (agents nivelants, brillanteurs, affineurs de grain,....), des sources d'énergie bien particulières et bien entendu des process très pointus.
ex de gamme type d'argenture sur laiton :
-polissage mécanique (chaque électrodéposition entraine une perte de la brillance initiale)
-dégraissage solvant
-dégraissage lessive alcaline
-dégraissage électrolytique cyanuré
-pré-argentage cyanuré (conditionne l'adhérence, les anciennes formulations contenaient du cyanure de mercure pour l'intérêt de l'amalgation)
-argentage cyanuré (des agents organiques tels la thiourée, thiosemicarbazide,...sont indispensables si un fini miroir est requis)

Dans le cas de ce zippo, ce qu'il est façile de faire et qui présente un look inédit et une bonne durabilité est une conversion chimique (à partir d'une solution commerciale), telle une patine bronze médaille ou autre.


Re: Galvanoplastie.. [66734]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 26/06/2009, 23:15 (Lu 7217 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
J'ai eu souvent l'occasion de visiter des ateliers de galvanoplastie qui étaient fermés pour dépolluer les sites. (je me demande si cette activité peut réellement continuer en France avec les contraintes qui vont avec, en particulier au niveau environnement)
On remarque toujours que les chaines de traitement comportent un grand nombre de cuves, d'autant plus que des rinçages sont indispensables entre chaque bain.
Je trouve dans ces ateliers un certain nombre de produits purs (=sels ou acides ou bases bien définis) et d'autres qui sont des compositions mystérieuses (=le fabricant ne donne pas la composition complète mais juste des indications sommaires). Il semble que les produits purs sont employés en mélanges avec les compositions mystérieuses.

Patine du métal: j'ai lu sur des bidons qu'il y avait parfois du sélénium dissous. D'autres fois du chlorite en milieu alcalin (je crois que c'est alors pour l'acier).


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Galvanoplastie.. [66742]

bmi

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
107 messages postés


Posté le : 27/06/2009, 11:25 (Lu 7206 fois)
RÉPONDRE
CITER

Dans cette activité il faut distinguer le top technique(armement, spacial, nucléaire,...) du courant industriel (protection anticorrosion,....), et de "l'artistique" (restauration, métiers d'art,...), qui il est exact pour ce dernier groupe, ne se pratique pas toujours en observant les règles.
Hors le premier groupe, les process et formulations n'ont plus grand chose de secret, mais on aurait tort de considérer que c'est une "tambouille" et non une vraie spécialité.

Re: Galvanoplastie.. [66745]

chatelot16

Voir son profil  Son site web : http://perso.orange.fr/denis.chatelot

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1022 messages postés


Posté le : 27/06/2009, 12:30 (Lu 7201 fois)
RÉPONDRE
CITER

une bonne base pour commencer :

le livre de roseleur telechargable sur gallica.bnf.fr
guide pratique du doreur de l'argenteur et du galvanoplaste



Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact