Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Prix Nobel de Chimie édition 2010 [73482]

alexchimiste

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1196 messages postés


Posté le : 06/10/2010, 17:48 (Lu 6178 fois)
RÉPONDRE
CITER

Comme vous le savez tous, cette semaine est la semaine de l'attribution des prix Nobel. Aujourd'hui a été le jour de l'attribution du Prix Nobel de Chimie qui récompense 3 professeurs pour leurs découvertes sur la catalyse au palladium en synthèse organique, sujet cher à Milamber

Voir le lien suivant (pardonnez les, c'est bourré de répétitions et de fautes d'orthographe... )

http://fr.news.yahoo.com/4/20101006/tsc-nobel-chimie-011ccfa.html

Voici une occasion de ne pas oublier l'importance de la chimie dans notre vie quotidienne, ainsi que de manière non négligeable dans le traitement futur des affections dont nous mourrons aujourd'hui.

----------
Édité le 06/10/2010, 17:49 par alexchimiste

Re: Prix Nobel de Chimie édition 2010 [73483]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : https://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 06/10/2010, 20:02 (Lu 6167 fois)
RÉPONDRE
CITER

Le Prix Nobel de Physique 2010 est bien proche aussi de la chimie : des travaux sur le graphène (il s'agit d'un seul plan graphitique).

Milamber doit être content de travailler sur un sujet qui est prometteur !

Re: Prix Nobel de Chimie édition 2010 [73484]

DocteurWho

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
27 messages postés


Posté le : 06/10/2010, 20:29 (Lu 6162 fois)
RÉPONDRE
CITER

Lorsque je suis sortie de médecine j'ai fait un stage au CNRS à l'IS2M de Mulhouse et il faisait des travaux sur le graphite il projeter sous vide un produit mélangé a de l'éthanol absolu et regarder sous STM le produit ce comporter bizarrement il passer sous une couche de graphène ou deux et prenait des configuration un peu bizarre


enfin tous sa pour dire que c'est super intéressant comme sujet moi j'aime bien

----------
Édité le 06/10/2010, 20:39 par DocteurWho


Par le pouvoir de la verité j'ai de mon vivant, conquis l'univer" Faust

Re: Prix Nobel de Chimie édition 2010

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 14/10/2010, 22:20 (Lu 6103 fois)
RÉPONDRE
CITER

Concernant ce prix nobel de chimie, je pense que la communauté des organiciens l'attendait de pieds ferme. Les couplages croisés catalysés par des métaux de transitions (dont le couplage de Suzuki et de Negishi) sont d'une puissance incroyable et sont courament utilisés pour préparer de nombreuses molécules, que ce soit au laboratoire de recherche sur quelques milligrammes qu'à un niveau industriel sur des quantités allant du kilo à la tonne.

Ceci étant dit, et sans vouloir minimiser l'importance des travaux récompensés cette année, toute cette chimie est loin d'être nouvelle (réaction de Heck : 1971-1972, couplage de Suzuki : 1979, couplage de Negishi : 1977) et, de mon point de vue, on ne peut plus parler de sujets aussi "prométeurs". De très nombreux ont ainsi été réalisés depuis la découverte de ces réactions pour en améliorer la généralité (compatibilité avec diverses fonctions chimiques), mettre au points des conditions réactionnelles plus douces, étudier le mécanisme...
Et peu d'avancées majeurs ont eut lieu depuis quelques années. Il reste du travail à effectuer mais peut-être moins qu'à une époque...

Actuellement, la chimie des couplages se dirige vers des réactions mettant le moins possible en jeu de composés fonctionnalisés (par des halogènes, du bore, des organozinciques...) pour réaliser la réaction directement sur les liaisons C-H. Il s'agit d'un domaine porteur mais déjà plus si novateur que ça à l'heure actuelle.

N'oublions pas non plus les co-découvreurs de ces réactions (Mizoroki pour la réaction de Heck, Miaura pour le couplage de Suzuki), ni les autres réactions de couplages catalysées par des métaux de transitions qui peuvent de révéler plus ou efficaces en fonctions des molécules étudiées : couplage de Kumada (1972), Sonogashira (1973), Stille (1977), Hiyama (1988) et le bien plus récent couplage de Buchwald-hartwig (1994). Notons que les couplages de Kumada, Neigishi, Stille, Suzki et Hiyama ne sont que des variations d'une même réaction en variant le partenaire de couplage (respectivement : organomagnésien, organozincique, organostannane, borane, silane).

Ceci étant, bravo aux chercheurs sélectionnés et à tous ceux ayant travaillés sur le développement de ces réactions !

Milamber.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact