Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Petite question sur les métaux lourds.

Supertramp

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 30/03/2009, 21:36 (Lu 8832 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour à tous.

Je suis nouveau sur ce forum alors pardonnez-moi à l'avance d'éventuelles fautes ou autres impolitesses.

Comme nous le savons tous les métaux lourds sont de gros pollueur . Ceux qui m'intéressent d'avantage sont le Cadmium, le Plomb et (vous vous y attendiez surement) le Mercure. J'aimerai pouvoir déterminer l'éventuelle présence de ces métaux dans de l'eau. Je dis bien détecter et non déterminer avec précision leur concentration. Ceci m'éviterai de procéder à des analyses d'eau par laboratoire qui pourrait être trop onéreuse. Ainsi existerait-il des "petits" test à exécuter ? Si non pourriez-vous m'aider à en établir un protocole ? Je n'ai pas moyens d'utiliser des "bioreporters".

Très cordialement.

P.S : Comment détermine t-on la présence de pyralène dans les sédiments ?

----------
Édité le 30/03/2009, 21:37 par Supertramp

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64672]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 30/03/2009, 23:54 (Lu 8823 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
Pour répondre il faudrait savoir quel niveau de sensibilité vous souhaitez ou pour parler autrement s'agit-il d'analyses d'eau potable ou d'eau naturelle?
Pour des teneurs importantes supérieures a 0,5G (environ) on peut faire des réactions de précipitation. Pour le mercure il y un test super facile: tremper un fil de cuivre bien décapé quelques instants dans une solution neutre ou acide et observer le dépot argenté du mercure. (attention ce test n'est pas pour les traces!!!)
Pour les très faibles teneurs il faut employer des test colorimétriques avec des kit indicateurs dédié. L'usage est simple et ne nécessite parfois aucun appareil de mesure: une échelle colorée permettant de connaitre par comparaison la valeur.

L'analyse du Pyralène est très compliquée. Il existe des kits fonctionnant par voie biologique qui permettent de savoir "si une analyse plus précise est utile".
L'analyse du pyralène se fait par extraction au solvant aliphatique, filtration, purification et analyse en chromatographie en phase gazeuse avec un "détecteur à capture d'électron" dont la spécialité est de trouver des traces infinitésimales de produits halogénés.
Il faut savoir que sous le nom de pyralène on a un ensemble de polychlorobiphényles. Les fabricants garantissait juste une teneur moyenne de chlore fixé sur le biphényle. Résultat entre les isomères pour une teneur en chlore et les autres pour une teneur inférieure ou supérieure on se retrouve avec un nombre réel de molécules qui est énorme (je ne rentre pas dans les détails, c'est vraiment compliqué)


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64674]

Mad chemist

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
639 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 00:01 (Lu 8821 fois)
RÉPONDRE
CITER

http://www.scienceamusante.net/wiki/index.php?title=Analyse_qualitative_des_ions

Voilà qui pourrai t'aider!


Associé de recherche en chimie médicinale (Bac+5)

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64676]

Supertramp

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 00:16 (Lu 8820 fois)
RÉPONDRE
CITER

Merci beaucoup de votre rapidité de réponse.

Les tests que je recherche sont pour des très faibles teneurs. Je suspecte un endroit de rivière pollué par métaux lourd à cause d'une usine. L'endroit est très isolé et l'ONEMA n'y a pas mit les pieds depuis très longtemps. Et si par malheur les tests prouverait cette présence je ferai analyser des prélèvements par un laboratoire. Où puis-je me procurer des tests colorimétriques ? En existe t-il pour le Cadmium et le Plomb ?
Autre question. Il y a un déversement en quantité affolante d'hormones féminines, dans nos rivières, provoquant une féminisation de bon nombre d'espèces. Est-il possible de détecter une présence anormale d'½strogène et de progestérone à proximité d'une station d'épuration ?

Merci de vos détails sur le pyralène. Et merci pour le lien ;) .
Bonne nuit à vous.

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64683]

maurice
Modérateur

Voir son profil

Activité : 2 / 5
Rang : Polymère
1758 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 09:53 (Lu 8811 fois)
RÉPONDRE
CITER

Si je te comprends bien, tu cherches des analyses à un niveau inférieur au ppm, et peut-être au niveau du ppb.
Ces analyses là ne peuvent pas être faites à l'aide de réactifs simples, genre colorations. Il faut recourir à de la spectrométrie de flamme, ce qui n'est pas à la portée d'amateurs. Il faut recourir à des laboratoires spécialisés, et de telles analyses coûtent cher.


Professeur de chimie de niveau préuniversitaire

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64689]

Supertramp

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 15:17 (Lu 8805 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour à tous,
Je me doutais que les colorations ne pourraient fonctionner sur des niveaux inférieur au ppm. Cependant je désire tout de même procéder à des tests colorimétriques car la source susceptible de polluer la rivière a un débit très très lent (voir stagnant) ce qui me laisserai supposer une plus forte concentration s'il y a pollution. A but informatif : Comment fonctionne une spectrométrie de flamme ?
Sinon où puis-je trouver de tels tests colorimétriques ?
Merci de votre réponse Maurice.

Cordialement.

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64690]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 15:34 (Lu 8802 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,
LEs tests colorimétriques détectent de teneurs dans la gamme 0.1ppm a 100ppm (c'est un ordre de grandeur).
Ils sont vendus par les marchandes de produits chimiques donc il faut aller voir le forum dédié.
Pour augmenter la sensibilité on peut évaporer l'eau (sans la faire bouillir!!!) et ainsi concentrer la pollution.
La spectrométrie de flamme est réservée à l'annalyse des métaux alacalins lithium, sodium , potassium et aussi calcium. Elle n'est pas trés sensible l'appareil n'est pas "très" cher. L'absorption atomique utilise aussi une flamme et peremt d'analyser avec un bien meilleure sensibilité un grand nombre d'éléments mais c'est beaucoup plus cher.

La remarque sur les hormones féminines naturelles oestradiol et progestérone qui seraient dans l'eau m' étonne beaucoup.
C'est une information a vérifier.
J'aurais lu qu'ils'agissait de substances artificielles ayant une effet plus ou moins prononcé commes les hormones féminines j'aurai été moins étonné.
De tout façon il s'agit là d'analyses très compliquée. Peut-existe-t-il des kits d'annalyse biologiques?


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64691]

Mad chemist

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
639 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 15:57 (Lu 8798 fois)
RÉPONDRE
CITER

Pour les hormones je te suggère de percoler un grand volume d'eau de rivière sur une cartouche SPE de type C18 (phase inverse) qui retiendras les composés organiques apolaires, ensuite tu les récupère séparément en les éluant avec du dichloromethane que tu évapore ensuite, enfin il te faudra proceder a une analyse HPLC au mieux couplée à un spectro de masse pour identifier precisement les hormones (si hormones il y a)

Pour les métaux lourds si tu veux pouvoir les détecter avec les réactifs donnés sur le wiki je te suggère de prendre au moins 10 litre d'eau de rivière, de les évaporer puis d'analyser le résidu concentré.

Je t'avoue que l'opération dans laquelle tu te lance est si tu ne dispose pas de materiel analytique.

Si tu arive à identifier quelques ions présent dans l'eau autre que les alcalins et alcalino-terreux estime toi heureu...

Bon courage!!!

----------
Édité le 31/03/2009, 15:59 par Mad chemist


Associé de recherche en chimie médicinale (Bac+5)

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64695]

Supertramp

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
4 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 17:23 (Lu 8794 fois)
RÉPONDRE
CITER

Alors pour les hormones je m'explique. Il s'agit de certain composé d'½strogène (on peut oublier la progestérone). Ces composés sont :
-L'½striol,
-L'½stradiol,
-lévonorgestrel (pillule du lendemain),
-la noréthindrone.
Ces composés seraient issus de sécrétion naturelle, contraceptif oraux et des traitements de substitutions des femmes ménopausées. La conséquence de cette pollution est la modification du système endocrinien des poissons. Ce qui entraine une féminisation des mâles et une baisse de la fertilité. Un seul ng par litre provoque une modification chez les poissons. La concentration en hormones féminines à l'entrée d'usine d'épuration est très importante vis à vis des taux qui peuvent être retrouvés à la sortie. Cependant, cela reste une pollution majeure très mal connue. Les informations que j'ai ici proviennent d'une étude réalisée par la chercheuse Lisa Viglino sur le St Laurent au Québec. Je ne peux hélas vous donné de lien. Ainsi, ce problème lié aux hormones serait en aval des sorties des usines d'épuration.

Sinon à combien estimeriez-vous le coût d'analyse d'eau ? Ne puis-je pas me diriger vers des associations protectrices de l'environnement pour éviter de trop débourser ?

J'étais certain que la détection d’éventuels métaux lourds serait ardue.
Je comptais cependant utiliser un gros volume d'eau que j'aurai au préalable laissé évaporer (comme vous le préconiser). Cependant, faire évaporer un tel volume d'eau, sans le chauffer, n'est pas très rapide donc pour accélérer ceci puis-je utiliser un récipient de couleur sombre exposé au soleil ? Je pense réaliser tout ceci dans le mois. Je réalise un dossier recensant au complet les dégradations et pollutions concernant une rivière pour mon association de pêcheurs. Et d'éventuel analyse d'eau le rendrait d'autant plus crédible que de simple suppositions. Il est certain que je vais recourir à des analyses très précises mais la rivière est très étendue et faire analyser tout son parcours par un laboratoire serait fou et onéreux. D'où mon envie de présélection des eaux les plus pollués.

Je vous remercie pleinement de l'attention que vous porté à mes questions.


Re: Petite question sur les métaux lourds. [64697]

Mad chemist

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
639 messages postés


Posté le : 31/03/2009, 17:35 (Lu 8792 fois)
RÉPONDRE
CITER

Si tu cherche des métaux lourds tu peu chauffer, le chauffage n'est pas bon pour les composés organique, pour les métaux pas de problème avec le chauffage!

Par curiosité quelle est cette rivière dont tu nous parle?


Associé de recherche en chimie médicinale (Bac+5)

Re: Petite question sur les métaux lourds. [64721]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 01/04/2009, 00:20 (Lu 8776 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir,
Merci pour les précisions sur le hormones.
Remarquons qu'il s'agit pour les 2 premières de molécules nature-identiques donc aisément biodégradable. Pour les progestatifs de synthèse il est moins évident de répondre.
J'ai une information indirecte sur la consommation d' hormones: à mon travail je trie des tas de produits, dont les déchets ménagers et les médicaments. Je constate que les hormones sont très rares. En fait je reçois comme médicaments de produits périmés ou des boites entamées, mais ça me donne une indication.
Il y a une méthode trés pratique dont on ne parle pas beaucoup: observer dans une chambre noire sous Ultra-violets l'eau: une fluorescence signera une pollution organique par des molécules aromatiques, ou polyaromatiques. J'ignore si les hormones sont fluorescentes mais si on trouve une fluorescence on peut en déduire que l'eau est polluée et que donc la présence des hormones est possible;
Dans le problème que tu évoque il faudrait déjà avoir un prélèvement en sortie de station d'épuration effectué a plusieurs reprises et mélangé pour avoir une moyenne. Alors une analyse en laboratoire vaudrait la peine.
Pour les métaux lourds on s'attend à en trouver dans les sédiments en aval de l'exutoire de la station d'épuration.
Attention: il peut y avoir une présence naturelle de ces métaux dans certains lieux.


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact