Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

H- non nucléophile? [37324]

prépacide

Voir son profil

168 messages postés


Posté le : 07/02/2007, 22:10 (Lu 9554 fois)

Bonjour,
j'ai dmandé à ma prof de chimie pourquoi H- n'était pas nucléophile, elle m' a répondu que c'était une question de dureté de réactif, d'orbitale 1s2 minuscule et de polarisabilité quasi inexistante, auriez vous une réponse un peu plus complète à m'apporter s'il vous plait?
Merci

Prépacide

Re: H- non nucléophile? [37328]

lavoisier

Voir son profil

292 messages postés


Posté le : 07/02/2007, 23:49 (Lu 9544 fois)

Tout est dit, H- seul est peu nucléophile et très basique.

Si on veut un hydrogène nucléophile, il faut le lier à un atome moins électronégatif que lui, comme le bore ou l'aluminium. On a ainsi NaBH4 et LiAlH4, qui sont tout deux réducteurs.

Par exemple, le traitement d'un carbonyle par NaBH4 donne un alcool : R-CO-R' => R-CHOH-R'

Re: H- non nucléophile? [37330]

prépacide

Voir son profil

168 messages postés


Posté le : 08/02/2007, 09:35 (Lu 9536 fois)

Merci, je sais que BH4- et AlH4- sont des équivalents d'hydrure nucléophiles, à ce propos, on synthétise LiAlH4 avec AlCl3 + LiH, d'accord mais alors comment fabrique-t-on LiH alors?

Prepacide

Re: H- non nucléophile?

milamber
Modérateur

Voir son profil

1257 messages postés


Posté le : 08/02/2007, 09:42 (Lu 9535 fois)

Bon, et bien je crois que les explications données sont très bien...
Je dirais donc pour résumer que l'hydrure H- est peu nucléophile en raison de sa très faible polarisabilité et que pour augmenter sa nucléophilie, on le complexe à de l'alu qui va modifier sa polarisablité.

Sinon, je crois qu'on prépare LiH par passage d'un courant d'hydrogène sur du lithium chauffé.

Milamber.

Re: H- non nucléophile? [37370]

(Faust)

Voir son profil

messages postés


Posté le : 08/02/2007, 19:43 (Lu 9524 fois)

L'astuce vient surtout du fait que LiAlH4 ou NaBH4 complexe les carbonyles pour les activer et que l'hydrure n'est pas libre, mais transféré dans un état de transition à 6 chainons.

Re: H- non nucléophile? [37373]

prépacide

Voir son profil

168 messages postés


Posté le : 08/02/2007, 20:38 (Lu 9517 fois)

Ah bon! Si tu as une illustration à me donner je veux bien car la prof ne nous a donné qu'un mécanisme simpliste avec H-...
Merci!

Re: H- non nucléophile? [37396]

chemist38

Voir son profil

435 messages postés


Posté le : 09/02/2007, 00:29 (Lu 9507 fois)

en fait ton métal est un acide de Lewis donc il a une case vide. le métal vient se quélater sur l'oxygène du carbonyle et donc il devient +.

et après tu as l'attaque de H- sur le carbone.

Re: H- non nucléophile? [37398]

(Faust)

Voir son profil

messages postés


Posté le : 09/02/2007, 07:18 (Lu 9502 fois)

Je vais voir si je te retrouve le mechanisme, parcequ'll y a en fait deux AlH4- qui interviennent pour le transfert d'un H- et BH4- se faut dans l'éthanol car c'est (EtO)xBH4-x qui transfert un hydrure grace aux groupements ethoxy meso donneurs

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact