Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

catalyseur urushibara [33690]

bart

Voir son profil

371 messages postés


Posté le : 06/01/2007, 19:56 (Lu 5165 fois)

Peut-on se procurer du catalyseur urushibara prêt à l'emploi dans le commerce ?

Si non, quelle est la procédure pour sa préparation et sa réactivation pour un type basique à partir de NiCl2.6H2O et d'Aluminium ?

----------
Edité le 09/01/2007 à 23:36 par bart

Re: urushibara

milamber
Modérateur

Voir son profil

1257 messages postés


Posté le : 06/01/2007, 20:46 (Lu 5158 fois)

Tu devrais pouvoir trouver pas mal d'infos par ici :
http://designer-drugs.com/pte/12.162.180.114/dcd/chemistry/urushibara.html

Milamber.

Re: urushibara [33697]

bart

Voir son profil

371 messages postés


Posté le : 06/01/2007, 20:58 (Lu 5155 fois)

Merci pour le lien
Hyper instructif et très complet...

Bonne soirée

Re: urushibara [33885]

bart

Voir son profil

371 messages postés


Posté le : 08/01/2007, 18:55 (Lu 5117 fois)

Pour ceux que celà peut-interesser un catalyseur urushibara nickel/aluminium de type basique a les mêmes caractéristique catalytique d'hydogénation qu'un nickel de raney mais serais plus facile à réaliser.
Voici donc la procédure décrite en anglais que j'ai trouvé sur le lien conseillé par Milamber et que je vous traduis ci-dessous:

Placer 50 gr. de grains d'aluminium dans un bécher, bien laver avec H2O, et ajouter 50 ml d'une solution 6N de HCl ( solution HCl à environ 21 à 22%). Lorsque la surface de l'aluminium est propre, le liquide est décanté et l'aluminium est relavé quelques fois avec de l'eau. Il est ensuite transféré dans un ballon à fond rond de 1L ou dans un bécher, et 200ml d'une solution contenant 40,4 gr. de NiCl2.6H2O (correspondant à 10 gr. de nickel) est ajoutée intégralement à l'aluminium. Le mélange est gentiment chauffé un court instant dans un bain d'eau chaude pour démarrer une légère réaction. La température doit être maintenue au-dessous de 70°C (utiliser alternativement un bain d'eau chaude et d'eau froide) pour prévenir que la réaction ne s'emballe et le mélange brassé occasionnelement avec une cuillère en inox. L'aluminium devient progressivement noir au fur et à mesure que le nickel s'y dépose, et le mélange de la réaction devient une pâte visqueuse. Lorsque la réaction s'atténue, le mélange est à nouveau chauffé dans un bain d'eau bouillante. Une violente réaction recommence et la mixture se transforme en un gel massif avec la couleur verte du ion nickel qui disparait. Le produit semi-solide obtenu est lavé quelques fois avec de l'eau pour ôter les matières solubles. Après avoir décanté et filtré, il reste un solide pâteux qu'il ne reste plus qu'à sécher. Le précipité obtenu pésera entre 65 et 70 gr et contiendra environ 10 gr. de nickel.

Pour obtenir un catalyseur Urushibara-Nickel-Base Aluminium contenant environ 2 gr de nickel, 1/5 de la substance obtenue précédemment doit être traitée avec une solution de NaOH. Le précipité séché est ajouté en petites portions à une solution de 250gr 20% NaOH sous agitation vigoureuse. Une violente réaction se met en place avec libération d'hydrogène, la réaction doit être refroidie dans un bain de glace pour maintenir la température à 50-55°C. L'ajout du précipité prend 10-15 minutes. L'agitation est maintenue jusqu'à ce que l'évolution d'hydrogène cesse, avec ajout occasionnel de chaleur pour maintenir la réaction autours des 50°C. Lorsque la réaction est terminée, le liquide est décanté et filtré. La matère noire qui en résulte est ensuite lavée avec de l'eau distillée chaude jusquà ce que les eaux de lavages soient neutres. Le solide est ensuite lavé avec le solvant qui sera utilisé pour l'hydrogénation (par ex. ethanol) et transféré dans le récipient qui sera utilisé pour la réduction. Et voilà notre catalyseur urushibara...

Si quelqu'un a de l'expérience sur l'utilisation d'un tel catalyseur, celà m'interresserait d'en avoir un écho...



----------
Edité le 09/01/2007 à 23:28 par bart

----------
Edité le 09/01/2007 à 23:30 par bart

Re: urushibara [34163]

bart

Voir son profil

371 messages postés


Posté le : 09/01/2007, 23:34 (Lu 5082 fois)

Ce catalyseur est utilisé dans l'industrie pharmaceutique pour transformer la folliculine C18H22O2 en estradiol C18H24O2 ou encore le nitro-benzène C6H5NO2 en anilline C6H7N

Je me demande si il pourrait être utilisé pour changer du nitroethane en ethylamine en milieu aqueux ?

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact