Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

astrochimiste [30563]

jeps

Voir son profil

messages postés


Posté le : 25/11/2006, 21:25 (Lu 11934 fois)

bonjour. je suis actuellement en L3 de chimie, et j'aimerais, après mon master, poursuivre des études afin de devenir astrochimiste.
malgré des recherches sur internet, je n'ai pas trouvé beaucoup d'info;
en avez-vous?? (école, fac, quelles options choisir...)
merci d'avance :)

Re: [30565]

flashman

Voir son profil

messages postés


Posté le : 25/11/2006, 23:19 (Lu 11927 fois)

Ah l'astronomie! ma gande passion et ironie je suis aussi du sort chimiste . Bon blague à part je ne connais pas trop le domaine mais en tant qu'astrochimiste tu vas de voir étudier les nanoparticule (taille, composition, morphologie) Comment se forment ces nano particules ?... Je sais qu'il existe à Marseille Luminy un DEA des particules qui te permettrai de poursuivre en thèse. Renseigne toi la dessus, c'est peut-être une piste, mais il ne faut pas te leurer du boulôt dans ce domaine se sera soit la recherche publique soit l'expatriation (USA, Canada)

Re: [30572]

jeps

Voir son profil

messages postés


Posté le : 26/11/2006, 09:41 (Lu 11912 fois)

ok merci!
Citation : flashman
mais il ne faut pas te leurer du boulôt dans ce domaine se sera soit la recherche publique soit l'expatriation (USA, Canada)

justement, si je pouvais m'expatrier, c'est très bien!! :)

Re: astrochimiste [30601]

milamber
Modérateur

Voir son profil

1257 messages postés


Posté le : 26/11/2006, 16:00 (Lu 11893 fois)

Est-ce que l'étude des réactions chimiques dans l'atmosphère rentre aussi dans le cadre de l'astrochimie ?

Je pense que pour être astrochimiste (quel joli terme !), il te faut aussi une bonne connaissance en spectroscopie...

Milamber.

Re: astrochimiste [30602]

Maxg59

Voir son profil

720 messages postés


Posté le : 26/11/2006, 16:22 (Lu 11888 fois)

Citation : milamber
Je pense que pour être astrochimiste (quel joli terme !), il te faut aussi une bonne connaissance en spectroscopie...

je suis d'accord, mais sa ne rentrai pas plus dans le dommaine de l'astrophysique (que beu terme aussi!) ???

Re: astrochimiste

milamber
Modérateur

Voir son profil

1257 messages postés


Posté le : 26/11/2006, 16:31 (Lu 11884 fois)

Je ne suis pas sûr... Par spectroscopie, on peut suivre le déroulement de réactions chimiques se passant dans l'atmosphère (par exemple la degradation de l'ozone par les CFC)...

Milamber.

Re: astrochimiste [30605]

jeps

Voir son profil

messages postés


Posté le : 26/11/2006, 17:00 (Lu 11878 fois)

d'après ce que j'ai pu comprendre, l'astrochimie, c'est l'étude des éléments dans l'espace profond... (cf définition dans wikipédia). donc pas trop dans l'atmosphère! ;)
il s'agirait d'étudier les collisions moléculaires à des températures extrèmes.
et pour cela, on utilise bien la spectro (ir, ms, et d'autres surement!)

Re: astrochimiste [30621]

darrigan
Modérateur

Voir son profil

2872 messages postés


Posté le : 26/11/2006, 22:50 (Lu 11858 fois)

En effet l'astrochimie est la chimie qui étudie les espèces chimiques dans l'espace.

Le vide de l'espace n'est absolument pas vide, en fait ! on y trouve des milliers d'atomes, ions, agrégats (clusters), radicaux et autres molécules dans chaque mètre cube.

Les espèces qu'on y rencontre sont bien souvent très réactives : des radicaux, et des molécules excitées par les radiations lumineuses. Si on peut trouver de telles molécules réactives dans l'espace, c'est simplement parce que la pression est si faible (ou le vide si "vide" !) que les molécules ont une probabilité très très faible de s'y rencontrer, et donc de réagir... On y trouve donc des fragments, issus de décompositions de molécules instables, qui sont surtout issues d'ions, puisqu'en effet les ions de charges opposées ont plus de chance de s'attirer par la force électrostatique. Les rayonnements cosmiques ionisent les fragments, ainsi de suite. On a pu par exemple trouver dans l'espace des molécules simples d'acides aminés... d'où l'idée qui a germée dans la tête de certains que les briques de la vie pourraient être venues de l'espace. C'est une des théories.

Il faut en effet avoir de bonnes connaissances dans les spectroscopies. En plus de l'IR et la MS, il y a aussi la RPE (Résonance Paramagnétique Electronique) qui est utile dès que l'on s'intéresse aux radicaux, l'UPS (Ultraviolet Photoelectron Spectroscopy, ou SPE-UV, Spectroscopie PhotoElectronique à rayonnement UV) dès que l'on s'intéresse à des radicaux et autres espèces en phase gazeuse. Pour avoir travaillé un peu en SPE-UV, c'est vrai que ce n'est pas une spectroscopie très répandue, et pourtant elle permet d'accéder directement aux énergies d'ionisation et sections efficaces de photoionisation de molécules exotiques ; couplée avec la chimie théorique quantique, cela permet d'attribuer les énergies d'ionisation aux orbitales molécules et donc de trouver les structures des molécules observées.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact