Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Dichloroacétylène [28214]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 03/11/2006, 16:50 (Lu 15569 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour.
Comment faire pour éliminer du dichloroacétylène d'une habitation ?

Merci d'avance.
Cordialement. .




Re: Dichloroacétylène [28247]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 03/11/2006, 19:58 (Lu 15554 fois)
RÉPONDRE
CITER

Il y a apparement peu de données sur les moyens d'élimination de ce composé. Je dirais que le mieux est encore une bonne ahération...
Mais pourquoi aurais-tu besoin d'éliminer ce composé ? Certes il est suspecté d'être cancérigène chez l'homme (mais on remaque un très sérieux manque de données la-dessus), mais il ne se forme pas scpontanément dans une habitation.
Je n'ai trouvé qu'une référence sérieuse sur sa présence dans une habitation. Le dichloroacétylène était un sous produit de réaction entre des composés contenant du trichloroéthylène avec une solution alcaline.

Ref : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=6532380&dopt=Abstract

Milamber.

----------
Edité le 03/11/2006 à 19:59 par milamber

Re: Dichloroacétylène [28283]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 04/11/2006, 10:22 (Lu 15534 fois)
RÉPONDRE
CITER

Merci de cette réponse rapide.

Effectivement le dichloroacétylène ne se génère pas spontanément. Le deuxième cas possible est de porter du trichlore à plus de 70°C.

Ce produit est irritant, même en très petite quantité. C’est un neurotoxique qui provoque chez certaines personnes des troubles explicités dans un document de l’INERIS. S’il existe peu d’étude sur les effets à court terme sur l’homme et aucune sur le long terme, pour des raisons de santé, il est préférable de l’éliminer rapidement d’un logement


La ventilation ne suffit pas à éradiquer totalement ce produit dispersé dans un grand volume. Il est, par exemple, impossible de l’extraire d’une moquette.

Les moyens proposés par les fiches internationales sont :
L’eau pulvérisée,
Le CO² -
2 méthodes difficiles à mettre en œuvre.

C’est pourquoi je cherche une solution élégante et rapide, plus adaptée à mon cas, pour neutraliser ce produit.

sinul

Re: Dichloroacétylène [28284]

jeremy

Voir son profil  MSN messenger : belisou66@hotmail.fr

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
316 messages postés


Posté le : 04/11/2006, 11:05 (Lu 15527 fois)
RÉPONDRE
CITER

non l'eau pulvéisé o le CO² c'est en cas d'incendie.


Spécialiste du transport ADR

Re: Dichloroacétylène [28302]

ECOLAMI

Voir son profil  Son site web : http://ami.ecolo.free.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1321 messages postés


Posté le : 04/11/2006, 13:18 (Lu 15516 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour,
Peut tu nous expliquer comment tu as réussi a voir ce gaz en quantité préoccupante???
Parce que chauffer du trichloréthylène a plus de 70°C SANS VENTILATION chez soi c'est bizarre....


Tri+traitement Produits chimiques 77 (Seine et Marne)

Re: Dichloroacétylène [28313]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 04/11/2006, 16:59 (Lu 15499 fois)
RÉPONDRE
CITER

Prenez un circuit électronique (une alimentation de PC). En cours de fabrication ce circuit est nettoyé au trichlore. Testé immédiatement à sa sortie de fabrication à ses limites de fonctionnement maximales, le produit peut chauffer de manière continue à des températures bien supérieures à 70°. Il se forme alors du dichloro qui n’étant pas volatile se dépose dans le boîtier.. Montée ensuite sur votre ordinateur la ventilation de votre alimentation dispense dans l’atmosphère le dit produit toxique qui en se condensant, se dépose sur tous les sols, murs, objets… puis se répand au fil du temps et des mouvements d’airs dans le reste du logement.


Après analyse par un labo spécialisé outre le dicloroacétylène mon PC dégageait après 3 mois de fonctionnement : du Fréon113, du trichlore , du trifluoroétane, qui sont des produits couramment employés dans le nettoyage des circuits électroniques.



Re: Dichloroacétylène [28361]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 05/11/2006, 12:18 (Lu 15478 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je ne pensais pas qu'on pouvait trouver tant de choses dans un PC...
Mais lors d'une analyse, il ne faut pas oublier de donner les taux de chaque constituants. Tu pourrais nous communiquer les taux exacts ?
Sinon, je n'ai pas trouvé de méthode d'élimination... Peut-être qu'ECOLAMI aura une idée...
Perso je reste sur l'aération... En hiver, ça ne sera pas génial mais en été... Et de toute façon, si il y a une méthode simple d'élimination, il te faudra forcément pulvériser un liquide ou un gaz dans ta pièce...

Milamber.


Re: Dichloroacétylène [28406]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 05/11/2006, 18:09 (Lu 15469 fois)
RÉPONDRE
CITER

La technique et la méthode de prélèvement des échantillons n’ont pas permis de quantifier le dosage précis de chaque constituant car, les produits de ce type (volatile) se dispersent presque immédiatement. Le dosage précis est néanmoins possible, mais avec des techniques beaucoup plus onéreuses peu accessibles à un particulier.

Vous avez raison pour la ventilation en hiver. Déjà essayée, elle est peu efficace car le produit se diffuse vers 20°C et devient gazeux à 32°C.

Pour la ventilation en été, également pratiquée, il faut une température extérieure importante qui permette de chauffer les murs et les sols et une ventilation très violente au raz du sol (gaz lourd) pour être totalement efficace. Il se trouve que la topologie des lieux ne se prête pas à ce genre d’exercice.

Pulvériser un liquide ou un gaz ne me gène pas. Tout dépend de leur nature.

sinul



Re: Dichloroacétylène [28478]

Guy

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
444 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 01:35 (Lu 15453 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonsoir tous
Mon avis personnel c'est que nous avons ici encore un cas de catastrophisme chimique psychotique très à la mode actuellement ceci sans blesser personne. mais je peux simplement vous dire que personnellement j'ai travaillé 25 ans avec plus de 6400 produits chimique en vrac en fut bocaux et flacons dont tous les solvants classiques de laboratoire ils nous est arrivé plus d'une fois de casser des flacons de ces solvant tétrachlorure de carbone, trychloréthylène, benzène, perchloréthylène, sulfure de carbone, chlorobenzène et j'en passe pas un seul de nous sur 323 personnes n'est morts ni n'a montré la moindre maladie professionnel alors je suis d'accord prudence ordre hotte et méthode mais ne fesons pas de la psychose chimique je ne dis pas qu'il faut s'exposer ni boire ces produits ni s'en parfumer mais partir en guerre à la recherche de quelques molécules pour moi c'est excessif


Re: Dichloroacétylène [28571]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 21:24 (Lu 15425 fois)
RÉPONDRE
CITER

Guy, je suis tout à fait d'accord avec toi. Cependant ce type d'attitude est de plus en plus courante et est souvent le résultat de ce qu'on peut lire parfois dans la presse : des explosions chimiques, des intoxications et j'en passe...
Donc amalgame : produits chimiques (souvent quels qu'ils soient) = nocif.
N'empêche, j'aurais bien aimé connaitre les taux des constituants qu'il a nommé comme étant rejetés par son pc...

Milamber.

Re: Dichloroacétylène [28609]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 07/11/2006, 10:12 (Lu 15408 fois)
RÉPONDRE
CITER

Il n’est pas question ici de psychose, de regarder son PC avec suspicion et encore moins de porter une quelconque appréciation sur mon état mental (phobie). Après plus de 40 ans passés dans l’électronique et l’informatique j’ai utilisé ce genre de produit sans forcément développer une quelconque pathologie. Néanmoins, je ferai respectueusement remarquer qu’il existe une différence fondamentale entre un milieu professionnel où vous ne passez que 8h par jour, où vous connaissez et maîtrisez les risques liés à votre profession et un logement où vous pouvez passer le reste de votre temps, manger dormir…
Comme vous ne laissez pas ouvert en permanence dans votre domicile vos bouteilles de produits toxiques, c’est à ce titre que je souhaitais me débarrasser, de manière la plus efficace possible, de mon problème de pollution
Loin de moi d’entretenir un débat philosophique sur le sujet, en néophyte que je suis, je souhaitais que l’on réponde, si possible, à ma question le plus simplement possible sans arrière pensée mais en considérant que ce problème aurait pu survenir chez vous quel que soit le nombre de molécules concernées.


A la question, qui n’a pas été posée : Comment avez-vous détectez la présence de ce produit ?
L’odeur, (l’odeur est très caractéristique) vérifiée et attestée par plusieurs personnes. C’est ce qui a motivé l’analyse des locaux.

Le seuil olfactif de ce produit permet, à mon sens, de situer un minimum de concentrations moléculaire.

Pour répondre plus complètement à Milamber ; après l’analyse, j’avais le choix entre deux options : faire des analyses complémentaires et quantifier les produits concernés ou appliquer la recommandation du labo qui était de ventiler le plus rapidement possible les locaux. J’ai choisi cette dernière, hélas, partiellement efficace. Je reconnais que ce choix est scientifiquement frustrant, il aurait évité ce genre de dialogue, mais il correspondait à la situation du moment.

En conclusion, je remercie les participants qui ont réfléchi au sujet et reconnais mon erreur de m’être adressé à un forum de chimie amusante pour régler un problème qui ne présente pas vraiment d’aspects ludiques.



Cordialement.
sinul


Re: Dichloroacétylène [28614]

Guy

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
444 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 11:17 (Lu 15401 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour à vous tous
Je vous ai bien dit que je ne cherche a vexer personne ni ne met encore moins tout votre mérite en doute et je comprend bien vos inquiétudes mais je vous assure que actuellement l'on amplifie tout les risques au point que l'on va en arriver à une situation ou l'on craindra tout et verra du danger absolument en tout et partout.
Comme je l'ai déjà dit tout est suceptible d'être nocif même ce qui est naturel tout dépend des doses du contexte des abus etc...
Si je suis d'accord que de repirer du dichloroacétylène est nocif cela va de soit pour moi il ne faut pas craindre après évaporation du solvant qu'un résidu persistant soit capable de poluer toute une habitation après avoir nettoyé un PC. Croyez moi bien je suis très prudent mais je pense que l'on vit une ère où l'on dramatise même beaucoup de fiches techniques de certains produits. Excusez moi si vous avez pensé un seul instant que j'avais un ton un peu agréssif ce n'est pas le cas rassurez-vous mais je suis très spontanné et parfois assé irrité de ce que j'appel la spychose du chimique qui règne actuellement un peu partout et qui installe plus une désinformation qu'une information Bonne journée à tous

Re: Dichloroacétylène [28659]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 20:50 (Lu 15381 fois)
RÉPONDRE
CITER

Sinul, ton point de vue est tout à fait compréhensible, mais nous avons l'habitude de voir sur le forum des gens qui font parfois une montagne de pas grand chose...
En fait, on pourrait considérer que l'intoxication par des produits chimiques chez soi est une intoxication encore plus chronique qu'une possible intoxication chronique professionnelle...
De plus chez soi, on prends rarement les mêmes précautions pour leur manipulation que sur son lieu de travail.

Sinon, je n'ai pas trouvé d'infos pertinantes sur l'élimination du dicloroacétylène. Si jamais tu trouves des infos sur ce sujet ou d'autres analyses, n'hesite pas à nous les faire parvenir... En ce qui me concerne, je suis preneur !

Milamber.

Re: Dichloroacétylène [28728]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 08/11/2006, 11:06 (Lu 15358 fois)
RÉPONDRE
CITER

Réponse commune à Milamber et Guy.

J’ai bien compris votre réaction et je ne me suis pas senti particulièrement blessé.
Si cela avait dû être le cas, depuis 3 ans que j’essaye de traiter ce problème je serai mort depuis longtemps.

Bien évidemment je vous communiquerai les informations que je pourrai obtenir ultérieurement sur ce sujet.

Merci encore pour votre niveau d’écoute.

Cordialement.



Re: Dichloroacétylène [28612]

chatelot16

Voir son profil  Son site web : http://perso.orange.fr/denis.chatelot

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1022 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 10:43 (Lu 15405 fois)
RÉPONDRE
CITER

ce forum de chimie amusante est le plus serieux que j'ai trouvé depuis longtemps !

ce n'est pas etre paranoiaque que de chercher a conprendre

meme quand on ne peut rien faire on peut toujours chercher

paradoxe : si un circuit etait nettoyé avec un produit dangereux inflamable et tres volatile , il serais parfaitement nettoyé et il n'emetrais plus rien chez l'utilisateur final

j'ai peur que les produits actuellement utilisée soit moins dangereux chez le fabriquant mais plus dangereux a long therme chez le client

Re: Dichloroacétylène [28729]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 08/11/2006, 11:09 (Lu 15355 fois)
RÉPONDRE
CITER

C’est bien pour le niveau de compétence de ce forum que je me suis permis de poser ma question.

Pour le coté paradoxal, il est à nuancer au regard du nombre d’équipements électroniques produits et vendus sur la planète qui ne posent aucun problème de ce genre, malgré les produits utilisés.

Mais il est vrai aussi que quand ce genre d’accident, exceptionnel, tombe sur soi il est très difficile de relativiser.



Re: Dichloroacétylène

Manou

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
42 messages postés


Posté le : 08/11/2006, 13:56 (Lu 15348 fois)
RÉPONDRE
CITER

bonjour,

http://www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn1426.html

avez-vous essayé d'inverser la ventilation ? habituellement quand on ventile une pièce, on fait un balayage d'air : arrivée d'air neuf au niveau bas et on extrait l'air en haut...
pour les vapeurs lourdes (c'est le cas densité /air = 3,3), on peut faire une extraction inversée : arrivée d'air neuf par le haut et extraction par le bas

http://toxnet.nlm.nih.gov/cgi-bin/sis/search/r?dbs+hsdb:@term+@rn+7572-29-4



Re: Dichloroacétylène [28881]

sinul

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 09/11/2006, 07:03 (Lu 15331 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour.
A la recherche d’une solution chimique radicale, par soucis de concision je n’ai pas expliqué tous les essais et procédures associées ni l’ampleur du problème.

Oui j’ai essayé. Ce dispositif, efficace, est en place en permanence pour des pièces comme la cuisine. Lieu à préserver à tout prix.

Certaines pièces se prêtent parfaitement à ce genre de ventilation naturelle, à condition d’avoir un vent bien orienté.
Pour situer la résistance du produit à la ventilation : dans des conditions optimales, il faut un vent de plus de 30Km/h de température supérieure à 20°C pendant plus de 4h pour évacuer une pièce et vous n’êtes pas sûr du résultat.
En réalité, le problème se pose pour des pièces difficilement aérables par le bas. Dans ce cas, un aspirateur extracteur peut être une solution pour évacuer le gaz diffusé, mais pas le produit.

Comme vous l’avez perçu, ce produit adhère à toutes surfaces en dessous de 32°C il faut donc trouver une solution adaptée à chaque lieu et élément pollué d’une habitation. J’ai déjà un certain nombre de solutions pour les objets concernés, restent les murs et sols.

En vous remerciant d’essayer de faire avancer mon problème je vous souhaite une bonne journée.




Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact