Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de chimie - scienceamusante.net
Forum de chimie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

Ordre partiel et coefficient stoeuchiométrique .

chrome VI

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
190 messages postés


Posté le : 06/07/2006, 18:30 (Lu 1924 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour , pourquoi pour une réaction élementaire l'ordre partiel de chaque réactif est égal à son coefficient stoeuchiométrique ?
Merci .

Re: Ordre partiel et coefficient stoeuchiométrique . [21112]

lavoisier

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
292 messages postés


Posté le : 09/07/2006, 09:52 (Lu 1889 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bonjour, ce dont tu parles s'appelle la loi de Van't Hoff. Elle peut s'expliquer par des considérations simples :

- si tu imagines un processus élémentaire monomoléculaire, c'est à dire qui n'implique qu'une seule molécule (A => B) par exemple une isomérisation, ou alors la formation d'un carbocation à partir d'un dérivé halogéné (RCl => R+ + Cl-). Il est logique que la vitesse de réaction (nombre de molécules réagissant par unité de temps) soit proportionnelle à la concentration du réactif.

- si tu imagines maintenant un processus élémentaire bimoléculaire, de type A + B => C (une SN2 est un bon exemple). Cette fois, la réaction sera d'autant plus rapide que le nombre de chocs entre les molécules A et B sera grand. Ce nombre de chocs est proportionnel au produit des concentrations [A][B].

Tout ceci est une histoire de statistique et de probabilité en fait. Attention, la loi de Van't Hoff ne peut s'appliquer que pour des processus élémentaires .

De plus, ma définition précédente de la vitesse n'est pas celle qui est le plus souvent utilisée par les chimistes, qui préfèrent utiliser les vitesses volumiques. Pour un processus A => B, la vitesse de la réaction vaut v = -d[A]/dt = d[B]/dt, et s'exprime en mol.L-1.s-1.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact