Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de biologie - scienceamusante.net
Forum de biologie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

destruction neuronale [27609]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 31/10/2006, 14:53 (Lu 37235 fois)
RÉPONDRE
CITER

Il me semble avoir lu qu'à l'adolescence, 2/3 des neurones du cerveau étaient détruits, y a-t-il un rapport enre les mécanismes de cette destruction et ceux des maladies neuro dégénératives comme alzheimer ou parkinson?


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [27616]

darrigan
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://forum.scienceamusante.net/index.php

2872 messages postés


Posté le : 31/10/2006, 15:40 (Lu 37230 fois)
RÉPONDRE
CITER

Il y a beaucoup de fausses idées concernant les neurones, leur temps de vie, leur nombre, leur dégénérescence ou non... Je n'y connais rien, mais tu devrais consulter plusieurs ouvrages pour savoir ce qu'il en est des dernières recherches.

Re: destruction neuronale [27647]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 31/10/2006, 17:57 (Lu 37225 fois)
RÉPONDRE
CITER

oui mais je l'ai lu plusieurs fois, je reviens quand j'ai des sources sures.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [27658]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 31/10/2006, 18:37 (Lu 37221 fois)
RÉPONDRE
CITER

Ce qui est certain, c'est que de la naissance jusqu'à environ 10-12 ans, le cerveau développe un nombre incroyable de connexions entre neurones (c'est pour ça qu'on dit qu'on apprend mieux très jeune).
Mais ce réseau est tellement dense, que les influx circulent mal, de façon un peu confuse.
C'est pourquoi dès le début de l'adolescence, une grande partie de ces liaisons sont détruites, pour ne conserver que les plus utilisées, et ainsi gagner en rapidité de réflexion.

Re: destruction neuronale [27684]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 31/10/2006, 20:31 (Lu 37215 fois)
RÉPONDRE
CITER

tu es sûr de ça? Le réseau est tellement dense que les influx circulent mal, un jeune cerveau serait infonctionnel? Je pensais plutôt que cette sélection se faisait car le cerveau est gourmand en énergie, que c'était un avantage évolutif, et qu'il valait mieux garder une fonction qui sert plutôt qu'une qui ne sert pas même si elle fonctionne bien.

De toute façon je viens de trouver une réponse, je l'ai trouvé sur un site on ne peut plus sérieux (même si c'est la partie débutante)
Citation
La mort de ces neurones sera alors bien différente de celle provoquée par une lésion ou une maladie. Il s’agira plutôt d’une disparition en douceur et programmée, appelée apoptose


A lire dans "FACTEURS DE CROISSANCE ET MORT NEURONALE" en bas de la page
http://www.lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_09/d_09_m/d_09_m_dev/d_09_m_dev.html

il y est aussi dit que le cerveau produit 2 à 3 fois plus de neurones que nécessaire et que les excedents sont éliminés,(je me demande nécessaire à quoi? j'aimerais bien avoir plus de neurones ça m'aiderait pas mal...)

j'ai aussi trouvé un communiqué d'une equipe de recherche qui indiquait qu'un complexe protéiné était à l'origine de la destruction des neurone dans la maladie d'alzeihmer le " peptide amyloïde b-A4 " et l'huntingtine dans la maladie d'huntington.

tant pis la greffe n'est pas pour demain.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [27778]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 11:16 (Lu 37193 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation : sutom
j'ai aussi trouvé un communiqué d'une equipe de recherche qui indiquait qu'un complexe protéiné était à l'origine de la destruction des neurone dans la maladie d'alzeihmer le " peptide amyloïde b-A4 "


Actuellement, des recherches sont en cours sur ce peptides pour savoir comment bloquer son action dans l'évolution de la maladie d'Alzeihmer. C'est pas encore tout de suite qu'on aura le traitement !

Milamber.

Re: destruction neuronale [27787]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 13:10 (Lu 37188 fois)
RÉPONDRE
CITER

Citation
Le réseau est tellement dense que les influx circulent mal, un jeune cerveau serait infonctionnel? Je pensais plutôt que cette sélection se faisait car le cerveau est gourmand en énergie, que c'était un avantage évolutif, et qu'il valait mieux garder une fonction qui sert plutôt qu'une qui ne sert pas même si elle fonctionne bien.


Oui, en fait c'est à peu près ce que je voulais dire, il y a une sélection des liaisons utiles au détriment de celles qui sont moins utilisées.
Cette sélection se justifie sans doute par de nombreux critères, et il est fort probable que ce soit aussi parce que cela permet au cerveau de ne pas "gaspiller" son énergie... mais il est également vrai qu'une des causes de cette sélection est l'amélioration de la réflexion : un jeune cerveau n'est pas infonctionnel, mais réflechit moins vite qu'un cerveau qui a subit un "tri sélectif" de ses liaisons interneuronales.

Re: destruction neuronale [27746]

SHEPPARD

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
342 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 02:05 (Lu 37205 fois)
RÉPONDRE
CITER

les synapses sont très nombreuses lorsqu'on est jeune puis le cerveau ce débarasse du superflux et renforce celles qui sont restées et les accélère.voilà ce que j'ai retenu d'une émission passée sur la deux il y a quelques mois qui était présentée par des animations des frères Igor et Grichka Bogdanov (qui présentent aussi "rayons X" sur la deux à 11h30 le samedi).il me semble ne pas avoir dit trop de bétises

----------
Edité le 01/11/2006 à 02:51 par Unkky

Re: destruction neuronale [27757]

legoret

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
330 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 09:19 (Lu 37199 fois)
RÉPONDRE
CITER

Tu trouve qui ont pas trops dit de bétises,du genre qu on rêve seleument 1 minute avant qu on ce reveille. etc...

----------
Edité le 01/11/2006 à 09:28 par legoret

Re: destruction neuronale [27884]

SHEPPARD

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
342 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 22:52 (Lu 37152 fois)
RÉPONDRE
CITER

je crois que c'est possible.

Re: destruction neuronale [27894]

legoret

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Rang : Atome
330 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 23:25 (Lu 37148 fois)
RÉPONDRE
CITER

Moi je pense que non,par exemple souvent les reves qu ont ce rapellent ont ce fais reveiller par quelque chose c est rare de se rapeller quand ont ce reveille tout seul,et ce qui parle en dormant c est souvent au millieu de la nuit, là ils rêvent.

Mes chats rêvent aussi,il y en a un qui miaule sans raison en dormant,les animaux rêvent aussi. Mais bon c est pas le sujet du post alors j arrete.

Par contre a la fin de cette emission ils parlaient de neurones artificielles pouvant être connecté aux organiques,un specialiste a même dit qu ils etaient près de reussir et que c etais pour un futur proche,pour le futur proche je doute un peu. Je prends toujours avec des pincettes ce qui vient des frères Bogdanov même si c est pas tout faux non plus.

----------
Edité le 01/11/2006 à 23:33 par legoret

----------
Edité le 02/11/2006 à 09:22 par legoret

Re: destruction neuronale [27855]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 18:55 (Lu 37171 fois)
RÉPONDRE
CITER

Au moins on a identifié la cause de ces destructions, peut-être que ces protéines sont présentes dans toutes les apoptoses, sont elles générées par les cellules elles mêmes?
Ca promettrait encore plus de débouchés que la guérison de ces maladies, le remède n'est pas trouvé mais encore une fois cela prouve que dans notre univers rien n'est impossible grishca!


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [27861]

abar

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
239 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 19:00 (Lu 37167 fois)
RÉPONDRE
CITER

en toute logique l'impossible est impossible par definition, et par deduction du postulat precedent, mais celà implique que la conclusion ne suit pas les premisses.

Re: destruction neuronale [27897]

Unkky
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Atome
593 messages postés


Posté le : 01/11/2006, 23:32 (Lu 37146 fois)
RÉPONDRE
CITER

Vous voulez vraiment pas mettre un "v" à la fin de Bogdanov ??

Re: destruction neuronale [27907]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 02/11/2006, 01:27 (Lu 37138 fois)
RÉPONDRE
CITER

"l'impossible est impossible", désolé mais je ne suis pas ton raisonnement, le seul truc annoncé est RIEN n'est impossible, autrement dit la seule frontière est l'imagination de l'homme, l'impossible nexiste pas.
D'accord, c'est une expression un peu exagérée étant donné que les contraintes utilisées pour la réalisation de ces choses supposées impossibles avant leur réalisation ne rendent les choses possibles que sous certaines conditions et donc impossibles sous d'autres, mais c'était juste une allusion teintée dironie sur la phrase rituelle prononcée par l'un des frère bogdanov à la fin de chaque émission, ladite rayon X, voilà.
D'autre part je ne vois pas de quel postulat tu parles...mais ça a l'air intéressant.

----------
Edité le 02/11/2006 à 01:29 par sutom


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [28121]

(ludwig2)

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Electron
messages postés


Posté le : 03/11/2006, 12:37 (Lu 37107 fois)
RÉPONDRE
CITER

l'aluminium jourai un role dans la maladie d'alzheimer
des études sont en cour

et pourquoi pas un prion ?? s'est agent pathogene si hors du commun

Re: destruction neuronale [28491]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 16:23 (Lu 37080 fois)
RÉPONDRE
CITER

mais j'ai vu pour ma part un "spécialiste" de l'aluminium qui disait que c'était sans aucun danger, que la sois disante toxicité de l'aluminium était une rumeur infondée, après on a invoqué aussi le stress ou la prise de certain médicaments ou le café, tant qu'on a pas de preuve directes on ne peut que soupçonner les substances "nouvelles" or elles sont nombreuses.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [28498]

Unkky
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Atome
593 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 17:16 (Lu 37076 fois)
RÉPONDRE
CITER

Ce spécialiste, il provenait d'une société d'alu ?

Re: destruction neuronale [28510]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 17:41 (Lu 37075 fois)
RÉPONDRE
CITER

non c'était plutôt un médecin ou un biologiste, mais il ne parlait pas spécialement d'alzeihmer, c'était en réaction à cette nouvelle panique en ce qui concerne l'aluminium, ça vient peut-être du fait que c'est un métal mou et que ça rappelle plus ou moins le mercure.Je ne peux pas te citer exactement l'émission mais c'est une remarque que j'ai relu plusieurs fois, peut-être qu'en cherchant "dangerosité aluminium" sur google tu trouveras des trucs mais aucun doute que les plus sérieux ( en tout cas les plus établis) diront qu'il n'y a pas de danger.
Mais pourquoi pas? Un nouveau scandale à mettre au compte de l'industrie n'est pas impossible.


Franchement il ne dit pas que des conneries ce jean claude vandamme, tu redores son blason, c'est une des phrases les plus profondes de ce début de siècle.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [28514]

Unkky
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Atome
593 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 17:49 (Lu 37074 fois)
RÉPONDRE
CITER

http://www.invs.sante.fr/publications/2003/aluminium_2003/index.html
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/water-eau/drink-potab/aluminum-aluminium_f.html
En gros, on a pas de preuve mais ça se pourrait bien...

Et d'ailleurs JCVD détient au moins 95% des phrases profondes de ce début de siècle

----------
Edité le 06/11/2006 à 19:26 par Unkky

Re: destruction neuronale [28537]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 19:06 (Lu 37071 fois)
RÉPONDRE
CITER

Effectivement ça c'est des textes sérieux, il y a réellem'ent quelque chose, mais ça dépend du mode d'absoption et c'est pas spécialement alzeihmer, voire même pas du tout, c'est plutôt dangereux pour les os et le cerveau dans les encéphalopathies.
on peut quand même lire " Ces experts se sont prononcés sur les effets avérés de l’aluminium et sur ceux – tels que la maladie d’Alzheimer – pour lesquels la responsabilité de l’aluminium ne peut être retenue à ce jour."
Le mystère plane, ou rôde, ou guette enfin il est pas loin quoi.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [28582]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 06/11/2006, 21:51 (Lu 37064 fois)
RÉPONDRE
CITER

Pour la question des risques de l'aluminium, que ça soit ses sels ou sous forme métallique, on ne peut pas encore se prononcer.
Une étude réalisée par l'AFFSAP il y a quelques années montrait que l'aluminium tel qu'il peut être consomé couramment était sans danger mais certaines questions restent en suspens...
Wait and see !

Milamber.

Re: destruction neuronale [28628]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 14:47 (Lu 37044 fois)
RÉPONDRE
CITER

clique sur les liens tu verras, je reconnais qu'il s'agit surtout d'une collection d'études, chacune avec un petit nombre de sujet, mais les corrEllations sont manifestes.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: destruction neuronale [28669]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 21:31 (Lu 37035 fois)
RÉPONDRE
CITER

Autant pour moi... L'étude que j'avais lu devais être plus ancienne que je le pensais...

Milamber.

Re: destruction neuronale [28675]

Unkky
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Atome
593 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 22:07 (Lu 37034 fois)
RÉPONDRE
CITER

Milamber tu viens de faire une faute qu'énormément de monde fait, ce n'est pas "autant pour moi" mais "au temps pour moi"

Re: destruction neuronale [28681]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 22:14 (Lu 31160 fois)
RÉPONDRE
CITER

Bon, je me cache...
Vous ne m'en voudrez pas trop ?

Milamber.

Re: destruction neuronale [28684]

Unkky
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Atome
593 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 22:18 (Lu 31156 fois)
RÉPONDRE
CITER

Non, non

Re: destruction neuronale [28685]

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 07/11/2006, 22:18 (Lu 31156 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je dois dire que je faisais aussi cette faute et la forme correcte m'a beaucoup surpris. Je conseille à ceux qui seraient intéressés d'aller visiter cette page :

http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-autant.htm

Ceci dit, ne nous éloignons pas trop du sujet...

Re: destruction neuronale

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 09/11/2006, 13:13 (Lu 31146 fois)
RÉPONDRE
CITER

AH? au taon pour moi je faisais la même erreur, mais?!! Ca ne veut plus rien dire.


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact