Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sciencea/www/forum/forum/main.php:38) in /home/sciencea/www/forum/forum/main.php on line 229
Forum de biologie - scienceamusante.net
Forum de biologie
Le nouveau système de forum de discussion de scienceamusante.net est ouvert :
forum.scienceamusante.net
Nous vous invitons à vous y inscrire et à l'utiliser.
Le présent forum est accessible en lecture seulement.
(L'inscription et la création de nouveaux sujets ne sont plus possibles.)
Retour au forumFaire une recherche

Pages :  1

télomères [12651]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 17/03/2006, 19:04 (Lu 4909 fois)
RÉPONDRE
CITER

Commentaire :  télomères


je ne suis pas très calé en biologie puisque je fais physique , mais j'ai lu que les chromosomes avaient au bout une partie s'appelant télomère qui diminuaient à chaque divison , lorsque celui ci est trop petit il ne referme plus le chromosome signe la fin de la possibilité de division , déclenche l'expression d'un gène qui détruira la cellule . c'est la sénescence de la cellule puis sa mort . Dans certaine cellule du corps , comme les cellules reproductrices , il existe une enzime permettant de regénérer les télomères qui s'appelle la télomérase .
Voilà ma question , je rapproche la sénescence cellulaire de la sénescence de l'organisme , ai je raison ou y a-t-il d'autres paramètres ( biologiques j'entend , l'impact du stress sur le vieillissement me parait n'exister que pour vendre des crèmes , dailleurs il y a statistiquement plus de gens qui vieiliissent que de gens stressés ) . Si oui pourquoi n'en parle-t-on pas plus , cela parait être tellement simple , n'y a-t-il aucune équipe de chercheur qui travaille dessus ? . Pourquoi ne pas faire exprimer la télomérase par toutes les cellules de notre organisme ?


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: télomères [12719]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 18/03/2006, 20:44 (Lu 4898 fois)
RÉPONDRE
CITER

Je précise tout d'abord que je ne suis pas biologiste...
Je pense que ce mécanisme de mort cellulaire programmée (après un certain nombre de divisions) ne doit pas être contourné.
Ce mécanisme permet en effet de stopper la division avant que la cellule ne soit trop endommagée par des agents extérieurs.
Si une cellule ne devait jamais mourrir, sous l'action de différents facteurs, elle serait affectée par de nombreuses mutations, qui se répercuteraient alors sur ses cellules filles.
De plus, si toutes les cellules se reproduisaient sans jamais devoir mourrir, on aurait droit à un cancer généralisé !

Sinon, l'impact du stress sur le vieillissement cellulaire existe bel et bien : on parle de stress oxidatif. C'est un véritable phénomène biochimique et pas juste un argument marketing.

Milamber.

Re: télomères [12765]

sutom

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
Rang : Atome
200 messages postés


Posté le : 19/03/2006, 21:01 (Lu 4885 fois)
RÉPONDRE
CITER

merci beaucoup . effectivement cela pose un problème , mais dans ce cas là les cellules sexuelles n'ont elles pas accumulé toutes les erreurs et les dommages de toutes les divisions des 4 milliards d'années passées ? Il existe au sein des cellules des "réparateurs" . Par quel miracle la recombinaison de deux codes génétiques permet il d'effacer les anomalies de chacun des membre de la précédente génération ?

----------
Edité le 19/03/2006 à 21:07 par sutom


l'éternité , c'est long ... surtout vers la fin .
en thermodynamique comme ailleurs, peu importe le chemin parcouru, l'important c'est le résultat.

Re: télomères [12769]

milamber
Modérateur

Voir son profil  Son site web : http://www.exchem.fr

Activité : 2 / 5
Rang : Molécule
1257 messages postés


Posté le : 19/03/2006, 21:04 (Lu 4882 fois)
RÉPONDRE
CITER

Ok, j'ai compris ce que tu veux dire...
Mais ça dépasse de loin mes maigres compétances dans le domaine.
Je crois qu'il y a des recherches en cours sur le sujet mais il faudrait regarder de plus près les aspects du problème...
Si un généticien passe par là... Je suis aussi curieux que toi sutom...

Milamber.

Re: télomères

Duke of Portland
Modérateur

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
Rang : Molécule
955 messages postés


Posté le : 19/03/2006, 21:52 (Lu 4878 fois)
RÉPONDRE
CITER

En fait, si l'on ne retrouve pas les erreurs dont parle Sutom, c'est grâce au rôle extrêmmement important de certaines enzymes, qu'on passe souvent sous silence.
Il faut savoir que lors des réplications d'ADN, lors de mitoses et méioses, les ADNpolymérases qui synthétisent les nouveaux brins d'ADN font pas mal d'erreurs : il me semble qu'on arrive à évaluer à 10% le taux d'erreurs des ADNpolymérases dans l'association des nucléotides lors des réplications. Et heureusement, d'autres enzymes viennent "réparer", grâce à une sorte de relecture (par des procesus que je ne connaît pas) l'ADN truffé d'erreurs... : ceci vaut mieux, sinon d'une génération à l'autre, nous accumulerions de nombreuses mutations !

Pages :  1

Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003

© Anima-Science. Tous droits réservés pour tous pays. À propos de scienceamusante.net - Contact